Goûte Mes Mix #1

Télécharger le mix

Ranking Studio Mix 2009

  1. Roman - Ruckspin & Quark (forthcoming)
  2. Patagonia - Quark (forthcoming)
  3. Heart Murmur - Ruckspin, Planas & DLR (RAN009)
  4. Point of Seeing - Quark (forthcoming)
  5. Venus Project - Ruckspin & Quantum Soul (forthcoming)
  6. Clean Slate - Ruckspin & Quantum Soul (forthcoming)
  7. Conspiracy - Ruckspin & DLR (forthcoming)
  8. Ticking Clocks - Faib (forthcoming)
  9. Blessings - Ruckspin & Jack Sparrow (forthcoming)
  10. Zulu - Planas (RAN008)
  11. Give - Ruckspin & Mikey P (forthcoming)
  12. Initiate - Quantum Soul (unreleased)
  13. Losing Time - Ruckspin ft. Howie (forthcoming)
  14. Sundown - Quark (unreleased)
  15. Jah Sunshine ft. Danman - Ruckspin & Quark (unreleased)
  16. Rites - Quantum Soul (unreleased)

Sans devoir refaire ici l’historique exhaustif du dubstep (mon petit doigt me dit qu’il arrivera pourtant très vite sur nos pages), il faut bien dire que ce genre méconnu mérite qu’on s’attache un peu aux héros qui en tracent les contours depuis maintenant sept ans pour les plus anciens. Des beats rapides et directement sortis du ventre de sa mère le UK Garage (El - B, Horsepower Productions,...), le dubstep se densifie, se ralentit et s’attache les services de wobble-bass massifs grâce aux productions de DMZ, Skream, Kode9, N-Type ou encore Benga. Pour certains, le dubstep a atteint là son âge d’or. Mais il faudra compter sur une énième mutation du genre pour que le dubstep vire du côté de sa lointaine cousine, la techno : en ouvrant ses portes au reste de l’Europe (2562, TRG,...) le dubstep prend du galon et en revient à des rythmiques plus toniques, moins ancrées dans la déjà grande tradition des « subs-addict ».

Mais si on vous parle de tout cela ici (et on vous l’a dit, cet historique est bien loin d’être complet), c’est que l’Anglais Ruckspin et tous les joyeux drilles de l’équipe Ranking Records remettent les pendules à l’heure en proposant un cross-over diabolique coincé entre infrabasses massives, breaks assassins et pulsions technoïdes en embuscade. D’ailleurs, de l’autre côté du téléphone, Ruckspin confesse que la place du label qui est le sien n’est définie que par le mouvement naturel du genre, qui l’emmène au gré du vent créatif, sans considérations de sous-genres - qui sont pourtant légion au cœur du dubstep. Et quand on lui demande si une telle success story était prévisible tant dans son déclenchement que dans son évolution, l’Anglais joue la carte d’une modestie qui en dit long sur la mentalité perfectionniste qui a forgé le genre. Préférant croire en une évolution ascendante entièrement guidée par la créativité qui n’a cessé d’habiter leurs tracks, plutôt qu’en un plan commercial aux vertus aussi éphémères qu’un pétard mouillé.

Et même si le dubstep fonctionne habituellement comme une grande famille, la sélection dont Ruckspin nous a honorés en ce présent jour est intégralement composée d’artistes provenant de l’écurie Ranking Records. Une volonté assumée qui s’explique par l’intensité et le champ musical encore à pourvoir par le label. Et il faut bien avouer qu’à l’écoute des productions de Quark, Quantum Soul, DLR, Planas ou encore de Ruckspin himself, on comprend que cette fine équipe n’a besoin de personne pour imposer sa vision à la fois très personnelle et cohérente du genre. Un mix félin et racé, qui investit ses breaks pachydermiques de volutes ambient, d’escalators rythmiques et de subs aux contours assassins. De son propre aveu, Ruckspin nous taille là un mix idéal pour l’écoute domestique. Mais on sait qu’il fera des ravages une fois placé dans un soundsystem assez puissant. Une sorte de nightclubbing un poil cérébral, hybride de talent et d’investissement combinés, qui risque bien de faire sa niche auprès des amateurs de la scène autant que dans les baladeurs audio des plus novices. Trêve de bavardages, place au mix Ranking Records que nous avons l’immense joie de vous partager en exclusivité sur Goûte Mes Disques. Step Up !