The Weeknd a mis le feu (littéralement) au Super Bowl

The Weeknd a mis le feu (littéralement) au Super Bowl

par Erwann  |   le 08-02-2021

Abel Tesfaye tient sa vengeance. Injustement snobbé l'année dernière par les Grammys malgré l'emprise totale sur les antennes de son dernier album, The Weeknd a servi un gros show à l'américaine - ironique pour un Canadien - à la mi-temps du 55ème Super Bowl remporté par les Buccaneers de Tom Brady. Au milieu de 25.000 spectateurs (pandémie ou pas, les States resteront les States), The Weeknd a proposé un medley d'une quinzaine de minutes reprenant certains de ses plus gros tubes, comme "Starboy" ou "Can't Feel My Face", avant de conclure sur la chanson qui a tout ravagé sur son passage en 2020, "Blinding Lights".

À noter quand même que le chanteur canadien a lui-même sorti 7 millions de dollars de sa poche pour ce show. Une somme bien investie vu le résultat final, même si on se demande quand même si une partie de cet argent n'aurait pas mieux fait d'aller dans le choix de l'ingé son plutôt que dans les décors, vu le son par moments assez faiblard. Malgré ça, cette mise en bouche est le parfait apéro en attendant sa prochaine tournée européenne, qui vient d'être reprogrammée pour 2022, avec souvent des dates supplémentaires à la clé - The Weeknd investira 4 fois (!) l'Accor Arena de Paris, et deux fois le Sportpaleis d'Anvers. Nul doute qu'ils vont vite être récupérés, ces fameux 7 millions de dollars.