La synesthésie pour les nuls

le 3 mai 2015

Non, synesthète n'est pas une des nombreuses insultes imagées du Capitaine Haddock. Pour les non-adeptes du Scrabble, la synesthésie est un dysfonctionnement du cerveau (d'aucuns appelleraient ça 'maladie') qui fait coïncider deux sens entre eux.

D'après Wikipedia, le cas le plus courant consiste à associer lettre et couleur : le synesthète voit ainsi chaque lettre dans une couleur particulière. Les cas de synesthésie dans l'histoire de la musique sont connus, notamment dans le répertoire savant, comme chez Scriabine, Ligeti ou Messiaen, qui non seulement utilise régulièrement des couleurs dans ses titres d'œuvres, mais tente également de transmettre ses "impressions" en émaillant régulièrement ses partitions et commentaires de descriptions colorées très imagées ("Cascades douces d'accords bleu et mauve, or et vert, violet-rouge, bleu-orange, le tout dominé par des gris d'acier" à propos du 2e mouvement du Quatuor pour la fin du temps). La musique pop n'est pas en reste : à côté de Pharrell Williams, Thom Yorke ou Duke Ellington, sachez que notre bonne Lady Gaga voit des couleurs selon les tonalités des morceaux. Si si !

Mais pour les non-synesthètes comme vous et moi, le concept reste très abstrait et il nous est difficile d'imaginer le résultat de ces explosions rétiniennes sans avoir pris des substances hallucinogènes diverses et variées - et là, je vous vois déjà en train d'appuyer vos paumes sur vos yeux fermés pour tester l'effet avec les moyens du bord.

Mais la chose est aujourd'hui - partiellement - visible par l'intermédiaire de Melissa McCracken, synesthète son-couleur de son état, mais également peintre. Cette dernière tente de mettre à profit sa particularité en couchant sur la toile ses impressions visuelles à l'écoute de morceaux du répertoire rock, de Led Zeppelin à Radiohead en passant par David Bowie ou les Smashing Pumpkins. Vous pouvez découvrir le résultats de ses expériences sur son site perso et on vous laisse juge de la qualité du résultat. Mais dans le genre concept artistique monomaniaque, c'est quand même bien plus joli que les sempiternelles rayures blanches et noires.

(via positive.fr)