Jeunesaint est la version 2021 du Hamza de 2016

Jeunesaint est la version 2021 du Hamza de 2016

par Elie  |   le 18-05-2021

Nostalgique du grand Hamza de l'époque H-24, des débuts flamboyants de Migos et des mixtapes Haute Culture ? Alors ceci est pour toi.

Si le lutin de Laeken tutoie les sommets depuis quelques années avec des tubes surcalibrés et de la drill en quantité industrielle, il ne faut pas oublier qu'il débuta avec des disques homemade presque entièrement autoproduits. De quoi établir plus qu'une filiation avec Jeunesaint, rookie angevin dont les mélodies, les mixes et les visuels sont, en plus d'être complètement DIY, absolument addictifs.

Après Néréides : l'exorde sorti en novembre dernier, voici AZUREA : l'issue, second EP où les productions sensuelles et les textes libidineux se mêlent à des anglicismes en pagaille. Plus qu'une lumière tamisée, quelques bougies parfumées, et l'affaire est dans le sac. Alors certes, Jeunesaint ne réinvente pas la roue d'un R'n'B à peine francophone - tant ses influences nord-américaines crèvent les yeux et les oreilles - mais la qualité et le charme de l'emballage justifient tout le reste. À voir maintenant si le garçon suivra les traces de son aîné bruxellois, pour le meilleur comme pour le pire.