Evian Christ en cage

le 1 septembre 2015

C'est une histoire assez étrange qu'Evian Christ rapporte depuis le Reading and Leeds Festival. Mais aussi une histoire symptomatique d'une certaine dérive sécuritaire dans le milieu de la fête et de la musique en Angleterre.

Le pensionnaire de Tri Angle Records a été détenu pendant une durée indéterminée par la sécurité du festival de Leeds qui lui a confisqué son pass et l'a pris pour une personne tentant de s'introduire sur le festival. Vous pouvez retrouver l'histoire complète de son point de vue ici.

L'organisateur du festival rejette la faute sur l'artiste et affirme qu'il n'était pas en état de s'identifier. Sans préjuger de qui a raison dans cette histoire (bien que, vu le fonctionnement des services de sécurité des festivals, la version de l'artiste semble tout à fait plausible), on peut quand même s'étonner qu'il soit possible pour un service de sécurité privé de détenir un individu de cette façon sans que cela semble être illégal.

Et sinon, pour eux qui ne connaîtraient pas le travail de l'Anglais, voici un de ses derniers titres.