Angel Du$t est prêt pour le hold up pop punk de 2019

Angel Du$t est prêt pour le hold up pop punk de 2019

par Jeff  |   le 29-01-2019

On ne va pas commencer à parler de supergroupe, mais une formation qui réunit des membres de Turnstile, Mindset et Trapped Under Ice, ça attire forcément l'attention des fans de punk et de hardcore de la team GMD. Vu les pédigrées respectifs, on aurait pu s'attendre à ce qu'Angel Du$t ait pour seule et unique mission de déchaîner les enfers dans le pit et de pondre des hymnes à la gloire du mosh call. Assez étonnamment, il n'en sera rien sur le troisième album du groupe, Pretty Buff, le premier qui sortira le 15 mars sur la major Roadrunner Records.

Produit par Will Yip (qui a notamment bossé sur les derniers Touché Amoré et Code Orange), les quatre extraits qui ont fuité à ce jour laissent entrevoir un délire pop et un peu punk aux entournures, qui s'éloigne dans l'esprit d'un disque comme (le bien nommé) Rock The Fuck On Forever. En donnant l'impression d'avoir pour cœur de cible les fans de Green Day et Against Me!, le groupe joue la carte du contre-pied total, quitte à perdre un paquet de fans de la première heure en chemin. En même temps, cela permet aussi à ces gars de montrer que l'ADN de tout musicien reste la quête inlassable de la mélodie - une quête qui peut parfois passer au second plan quand vous passez le plus clair de votre temps à beugler devant des kids qui veulent juste se mettre sur la gueule dans la joie et la bonne humeur. 

Ici, l'idée défendue par Angel Du$t est simple : usiner du refrain catchy as fuck, pousser encore plus loin la logique mélodique de Rock The Fuck On Forever, et montrer que ce n'est pas parce qu'on est étiqueté punk ou hardcore qu'on n'a pas ce qu'il faut où il faut pour pondre des trucs tellement accessibles qu'on ne s'offusquerait pas des les entendre toute la sainte journée sur la bande FM. En même temps, c'est vraiment tout le mal qu'on peut leur souhaiter.