Goûte Mes Mix # 12

Télécharger le mix

Tracklist

  1. Iron Curtis & Leaves - Over And Over Again
  2. Lizz Fields - I Gotta Go (DJ Spina Remix)
  3. Losoul - Vacuum Stance (Motor City Drum Ensemble Remix)
  4. Akabu - Phuture Bound (Âme Remix)
  5. Pigon - Promises
  6. Mr. G - Balance 
  7. Black Magic - Let It Go (Alternative Vocals Mix) 
  8. Quarion - Callisto
  9. Conforce - Insecure
  10. SBTRK - Jamlock
  11. A Made Up Sound - Crisis
  12. Patrice Scott - Analog Dreams

Il ne nous a pas fallu très longtemps pour nous mettre d'accord sur le premier podcast house de la série. Il nous fallait Quarion. Tout d'abord pour son rôle central dans le revival deep-house que l'on connait aujourd'hui – aux côtés des Âme, Dixon, Henrik Schwarz et autres Marcus Worgull – et puis surtout pour la finesse de ses productions. Bercé par des inspirations jazz et soul, le « son Quarion » réprésente ce qui se fait de meilleur en house actuellement : « Mes premières passions musicales sont le jazz et le hip-hop, je reste un beatmaker dans l'âme. J'ai commencé à mixer en 1995 et je me suis très vite entiché de la house garage, j'étais véritablement fan des Masters At Work! Puis il y a eu la déferlante drum'n'bass qui m'a traumatisée et qui m'a fait découvrir indirectement la techno de Detroit. Quand la drum'n'bass est devenue trop dure, je me suis passionné pour la scène « broken beat », ces mecs de Londres qui poussaient le groove dans ses derniers retranchements. Mais pendant tout ce temps, je continuais à suivre ce qu'il se passait en house. »

Mais après bons nombres de pérégrinations – un album avec Force Of Nature et une tournée japonaise – Quarion lâchera cette bombe immortelle qu'est « Karasu », véritable hymne deep-house aux claviers perchés et au groove tenace. « Cela faisait quelques années que je me rendais compte que je ne jouais jamais mes productions lors d'un dj set...elles étaient trop compliquées! Du coup, j'ai eu envie de revenir à quelque chose de plus simple, fluide et surtout « deep » car à l'époque, mis à part Âme, on entendait que de la minimale assez chiante. Quand j'ai commencé à travailler sur « Karasu », j'ai senti que ce morceau allait être différent de ce que j'avais fait avant...d'où l'envie de créer un pseudo. « Karasu » a changé ma vie. »

« Karasu » verra le jour sur Drumpoet Community, excellent label suisse dont on vous avait parlé à l'occasion de leur première rétrospective, Drumpoems Verse 1. Quarion nous explique la genèse du label: « Drumpoet Community a été créé par The Lost Men et Soultourist, donc ce n'est pas mon label, même si j'ai fait partie de la famille proche. J'ai monté Retreat avec mon pote Hauke Freer que j'ai rencontré à Berlin. On est deux grands fans du format vinyls et on trouvait dommage que de plus en plus de labels se concentraient uniquement sur le format numérique. On s'est donc mis d'accord pour créer une structure 100% vinyl. » Et tout va aller très vite: Quarion va devienir la nouvelle coqueluche du son deep-house, ce qui l'amènera à créer son propre label, Retreat, et à quitter la Suisse pour s'exiler dans la mégapole berlinoise: « En fait cela faisait longtemps que j'avais envie de quitter Genève : la ville jouissait d'une excellente scène alternative dans les années 90, mais celle-ci diminuait à mesure que le gouvernement fermait les squats et les clubs. Une fois à Berlin, j'ai eu beaucoup de chance car je suis parti au moment où « Karasu » cartonnait, et mon morceau m'a servi de véritable billet d'entrée pour la scène berlinoise. Du coup j'ai pu rapidement me faire des contacts, les demandes de remixs ont commencé à arriver...c'était extrêmement motivant. En même temps j'ai vite senti que la scène était beaucoup relax qu'à Genève : il y a tellement de producteurs que la compétition devient inutile! »

Pour en revenir au mix, celui-ci est un modèle de house chaleureuse : on y retrouve en vrac (autant labels que producteurs) les références que sont A Made Up Sound – le pseudo house de 2562Conforce, Motor City Drum Ensemble, Âme, Losoul, Iron Curtis, Patrice Scott ou Quarion himself. Forcément, avec des labels tels que Strictly Rhythm, Delsin, Retreat, Playhouse ou Sistrum ici représentés, on avait la certitude de vous offrir un vrai grand mix de fond. Et on ne s'est pas trompés.

http://www.myspace.com/drumpoet