Ne cliquez pas si vous voulez lire du bien du Brussels Summer Festival

le 26 mars 2015

En commençant à écrire cette bafouille, on s'est demandé: "Faut-il vraiment tirer sur l'ambulance?". Eh bien, quand l'ambulance véhicule Basement Jaxx, on est arrivé à la conclusion que, pour le bien de l'humanité, on y était moralement contraints.

On vous avait bien dit que ça puait sévère du slip quand le BSF annonçait Black M comme tête d'affiche de leur soirée "urbaine", mais on ne pensait pas en avoir si vite la confirmation. Car à côté de Basement Jaxx (qui mériterait à peine une place dans la catégorie "One Hit Wonder" de notre blind test), on retrouve Flogging Molly, The Ting Tings, The Subs, ou encore OMD. Et Le Peuple de L'Herbe. Oui, LE PUTAIN DE PEUPLE DE L'HERBE.

Au moins, cette salve de noms clarifie l'approche de la programmation: le plus commun dénominateur. On ne va pas tenter de mettre de la bonne musique, juste des groupes de kermesse pour donner une excuse aux gens de venir boire des bières sur une Place des Palais surpeuplée. On se retrouve donc, comme prévu, avec des seconds couteaux, des vieux machins qui n'ont plus rien fait de bon depuis des (dizaines d') années et du belge qu'on voit partout. Rien d'aussi honteux que Black M, certes, mais absolument rien de pertinent en 2015 non plus.

Vous pouvez constater l'étendue du désastre ici même. On vous laisse méditer au son du dernier clip (datant de 2013) de Amadou & Mariam, également à l'affiche.