L'aventure solo continue pour Big Paul Ferguson (Killing Joke)

L'aventure solo continue pour Big Paul Ferguson (Killing Joke)

par Émile  |   le 08-05-2021

À 63 ans, Big Paul Ferguson est en train d'écrire un nouveau chapitre de sa superbe histoire. Le fondateur du groupe Killing Joke, monument du post-punk créé en 1979 et existant en pointillés très discontinus depuis la fin des années 1990, n'est peut-être pas le plus visible des "dinosaures" du genre, mais une chose est certaine: les blancs de la carrière de Killing Joke sont remplis de nombreux projets solo.

Pour Paul Ferguson, batteur du groupe, ces pauses ont été l'occasion de travailler avec d'autres gens, notamment le groupe Transmission avec lequel il a sorti plusieurs disques dans les années 2000. Et si on a déjà pu avoir quelques aperçus de ce que ça donnait lorsqu'il était aux commandes, ce n'est que cette année que paraîtra son premier véritable album solo. Evidemment, le terme "solo" est à prendre avec des pincettes, puisqu'on retrouvera du beau monde sur le disque, notamment Tim Sköld, ancien bassiste pour Marylin Manson, et Mark Gemini Thwaite, ancien membre de The Mission, et qu'on a également entendu sur des disques de Tricky.

Le premier single, "Extrapolate", reprend les inspirations phares de Killing Joke : un mix très british de post-punk, de pop, et d'un fond très perceptible de trip-hop et de house. Pour le reste, il faudra attendre le 25/06 et la sortie du disque chez Cleopatra Records.