Forbes a sorti son classement annuel des rappeurs les plus bankables

Forbes a sorti son classement annuel des rappeurs les plus bankables

par Ruben  |   le 02-10-2017

Les années se suivent et se ressemblent au sommet de la chaîne alimentaire du double H ricain. Sans grande surprise, c’est une fois de plus Diddy que l’on retrouve tout en haut de ce classement qui recense les revenus bruts de juin 2016 à juin 2017. Le big boss de Bad Boy Entertainement, en plus de ramasser les royalties lié à son label (French Montana, Machine Gun Kelly...), jouit surtout de gros contrats bien juteux avec des marques comme Cîroc, DeLeon Tequila ou Aquahydrate water qui le propulsent, une énième fois, sur le trône doré du rap-jeu US avec 130 millions de dollars annuels.

En deuxième position, on retrouve l’artiste le plus streamé de ces deux dernières années, Drake. Le Canadien, en plus d’une tournée mondiale ridiculement bankable, continue de gonfler son compte en banque grâce à des rapprochements commerciaux judicieux avec Apple, Sprite et Nike. Et hop, 94 millions dans la poche.

En troisième position – et plutôt loin derrière – Jay-Z avec 42 millions. Son 13ème LP 4:44 étant disponible exclusivement sur sa propre plateforme de streaming Tidal, Hov est loin de toucher autant de royalties que son compère canadien. Mais pas de panique, Jay a récemment signé un contrat avec Live Nation d'une valeur de 200M millions de dollard sur 10 ans ce qui lui permettra probablement de grimper dans ce classement - au pire, il y aura toujours sa femme pour lui glisser des benjamins dans le portefeuille.

Voici le reste du classement du magazine Forbes, cuvée 2017 :

1. Diddy : 130M$
2. Drake : 94M$
3. Jay-Z :42M$
4. Dr. Dre : 34,5M$
5. Chance the Rapper : 33M$
6. Kendrick Lamar : 30M$
7. Wiz Khalifa : 28M$
8. DJ Khaled : 24M$
9. Future : 23M$
10. Kanye West : 22M$