Deerhoof a casé 43 reprises dans un album de 35 minutes. Deal with it.

Deerhoof a casé 43 reprises dans un album de 35 minutes. Deal with it.

par Quentin  |   le 01-10-2020

Nul besoin d'être un génie pour comprendre que Love-Lore, la dernière production de Deerhoof, va être d'une sacrée intensité. Caser 43 titres en 35 minutes, ce n'est pas forcément ce à quoi le groupe de rock expé issu de SanFrancisco nous avait habitué. Et pourtant ils l'ont fait et mieux encore, ce n'est pas aussi indigeste qu'on pourrait l'imaginer.

Selon Joyful Noise Recordings, Love-Lore "puise dans un large éventail de musiques des années 50 à 80 pour réfléchir aux promesses de progrès trop optimistes que l'humanité a pu avoir dans les années d'après-guerre. [...] Deerhoof trouve de l'espoir dans la sagesse de certaines voix anti-establishment de l'époque, en particulier les afro-futuristes, dont les graines semblent désormais se transformer en arbre."

Sans ordre précis, on croise sur ce nouveau disque des nouvelles versions d'originaux signés Ornette Coleman, Gary Numan, ou The Beach Boys, mais aussi le générique de K2000, Kraftwerk, John Williams, Ennio Morricone, The B-52's, Dionne Warwick et bien d'autres encore. Pour l'écoute, ça se passe ici ci-dessous.

Et puis si vous le voulez rien que pour vous, l'album est gratuit au format digital sur le site de Joyful Noise.