Avec Stephen Fretwell et Sinead O'Brien, Dan Carey appuie (un peu) sur la pédale de frein

Avec Stephen Fretwell et Sinead O'Brien, Dan Carey appuie (un peu) sur la pédale de frein

par Jeff  |   le 13-04-2021

C'est la dixième et dernière règle inscrite dans cahier des charges du studio et label Speedy Wunderground de Dan Carey : Speedy Wunderground Records will not be slow. Un éloge de la furia sonique parfaitement intégré par les groupes et artistes passés par les lieux, de Squid à black midi en passant par Melt Yourself Down, à qui l'on doit cet incroyable single passé sous trop de radars, et sur lequel on peut entendre le saxophone d'une certain Shabaka Hutchings.

Mais c'est bien connu, les règles sont faites pour être enfreintes, et à l'occasion, Dan Carey et Speedy Wunderground ne se privent pas pour le faire. Et ce sera probablement le cas avec le nouvel album de Stephen Fretwell, son premier en 13 ans, lui qui prendra tout le temps dont il a besoin pour nous faire aimer son folk rock. C'était déjà perceptible sur le premier single "Oval", ça l'est encore plus avec ce "Enbankment" délicat comme tout. Rendez-vous le 13 juillet pour découvrir le reste de Busy Guy.

Moins posée et apaisée que Stephen Fretwell, mais loin des excentricités des meilleurs élèves de l'écurie SW, Sinead O'Brien est, pour faire (trop) simple, une version adaptée au monde de 2021 de PJ Harvey. Remarquée sur Speedy Wunderground avec le single "Taking on Time", la chanteuse et poétesse irlandaise vole désormais de ses propres ailes. Enfin presque. Car si elle ne sort plus des disques sur SW, elle n'a pas lâché Dan Carey d'une semelle, lui qui est à la production de "Kid Stuff", nouveau titre sorti sur Chess Club Records qui n'annonce rien de concret pour le moment, mais qui nous fait penser que la sortie d'un premier album de la demoiselle se rapproche de plus en plus...