The Vaccines vont-ils enfin jouer en patrons du rock anglais?

le 28 janvier 2018

Comme tous les albums des Vaccines sortis depuis leur ascension fulgurante débutée en 2011, English Graffiti envoyait son lot de mélodies totalement imparables mais souvent oubliées en quelques mois, au milieu d’expérimentations plus intéressantes mais inachevées. L’album du parfait “groupe à suivre”, étiquette traînée par les Londoniens depuis maintenant sept ans. Si la gestation de cet album avait été complexe et mené au départ du batteur Pete Robertson, les Anglais se sont apparement remis et annoncent aujourd’hui Combat Sports, quatrième albim qui sortira le 30 mars prochain sur Columbia.

Notre chronique de English Graffiti saluait certes la prise de risque des Vaccines sur certains titres. Mais c’était surtout l’occasion de souligner la dichotomie du groupe, pris entre les hymnes pour lads imbibés de bière et une belle sensibilité pop, qui rendait l’ensemble très hétérogène, voire inconstant. De ces deux voies, Justin Young et ses sbires ont manifestement opté pour la première, nous promettant en interview notre dose de sexe, d’amour et de rock sur Combat Sports. Et c’est bien ce que l’on retrouve dans les deux extraits sortis à ce jour: “I Can’t Quit” et “Nightclub”. A grands renforts de batterie martiale, de guitares rugissantes façon What Did You Expect From The Vaccines ? et de mélodies irrésistibles, les Anglais nous prouvent qu’ils pondent toujours de très bonnes chansons. Combat Sports nous dira s’ils sont enfin capables de tenir ce niveau sur un album entier.

Les Vaccines seront en concert avec Franz Ferdinand le 27 février au Zénith Paris et le 28 à Forest National.

Tracklist: 

Put It On a T-Shirt
I Can’t Quit
Your Love Is My Favourite Band
Surfing in the Sky
Maybe (Luck of the Draw)
Young American
Nightclub
Out On The Street
Take It Easy
Someone To Lose
Rolling Stones