QLF : Que La Francophonie. L'observatoire du rap (en) français #36

QLF : Que La Francophonie. L'observatoire du rap (en) français #36

par Yoofat  |   le 07-12-2020
 qlf

À intervalles réguliers, GMD vous sert le meilleur du rap (en) français. Le pire aussi parfois. 10 titres, 10 courts textes pour résumer le bail.

Captaine Roshi - Champions 

Roshi est chaud, Roshi monte inexorablement en puissance, et Roshi a déjà balancé son deuxième gros projet de 2020, Attaque II, la semaine dernière. C'est dans ledit projet que le rappeur expose sa mentalité de "champion" en invitant Vladimir Cauchemar pour mettre toute l'efficacité de la moitié de The Shoes au service de son flow mitraillette et élastique.

Jeune Hustler - 11 de Légende 

On parle quand même assez peu de rap helvétique sur GMD. Si on vous dit ça, c'est pour ne pas que vous soyez surpris si l'on vous dit que cette nouvelle frappe vient du pays d'Alexander Frei pour vous parler de ce "11 de Légende". En tout cas, maintenant qu'il est bien calé sur nos radars, espérons que l'on puisse vous donner des nouvelles du Jeune Hustler prochainement. En attendant, deux projets bien calibrés du boug attendent les plus curieux sur les plateformes de streaming.

13 Block - Babi

13 Block c’est l’histoire des Super Saiyan de Dragon Ball: à chaque nouvelle transformation, on se dit que le trio de Sevran a atteint son niveau final, mais en fait non.

404Billy - INTUITION

Ne jamais juger un rappeur à sa coupe de cheveux : 404 Billy ne met pas de sombreros dans ses clips et ne danse certainement pas la salsa. Non, le Val D'oiseur contemple la noirceur du monde et s'en inspire pour cracher ses 16. Vu le niveau de l'année 2020, son prochain album sera un putain de classique.

Zed Yun Pavarotti - De Larmes 

Mélanger le rock et le rap est souvent une aussi bonne idée que de passer à la vodka et au Red Bull après dix pintes de bière. Mais c’était sans compter sur le talent de Zed Yun Pavarotti pour réussir ce petit expoit. Santé !

Le Juiice - Buvance ft. Stavo

La page wiki de Le Juiice nous apprend qu’elle a été « active dans le secteur de la finance » avant de s’en détourner en 2018 pour se lancer dans le rap. Et si sa précédente vie lui a appris quelque chose, c’est que le BTP est un investissement sûr, raison pour laquelle elle a invité le roi des travaux Stavo sur son dernier titre. Entre un Stavo qui fait du Stavo (aucune rime, aucune cohérence) et une La Juiice féline au possible, le bail est plus sûr qu’un bon du Trésor américain.

Peet - Rêves feat. Zwangere Guy

Notre flamme pour Zwangere Guy, on la déclare à longueur d’année sur le site. On est par contre moins disert quand il s’agit d’évoquer Peet, qui prend à nouveau la tangente sans ses bawlers du 77. À l’image du producteur du groupe Morgan récemment responsable d’un Fleurs confinées d’une sincérité désarmante, Peet profite de ses balades en solitaire pour laisser parler sa part d'introspection, bien aidé par un Zet Gee qui excelle lui aussi dans ce domaine. Brussel’s chillest.

Lala &ce - Dodow&ve

Si vous avez fait "lean" en LV2, peut-être comprendrez vous les textes de cette nouvelle bombe de Lala&Ce. Dans le cas contraire, cela vous semblera aussi intelligible qu’un film hongkongais sous-titré en moldave.

Buds - St Lazar 

Parler de Buds, c’est accessoirement en placer une pour Prince Waly, que de vilains ennuis de santé ont éloigné du rap jeu ces deux dernières années. Du coup, en attendant que le Parisien se retape, son créneau, celui d’un rap old school plein de groove, peut être tranquillement occupé par Buds. Le MC suisse vient de clipper « St. Lazar », extrait de son EP Platinum sorti à la rentrée chez ses compatriotes de Comin Tru. Laid back AF.

VALD - Gotaga

Vald est à l’image du rap français en cette fin d’année : en pleine bourre. Pour ce dossier, il a donc fallu choisir entre les premiers extraits de sa collaboration à venir avec Heuss l’enfoiré ou sa contribution à la compilation Echelon vol. 1 sortie sur son nouveau label. Et franchement, entre une grosse tranche de chicha music sans saveur et un banger qui nous rappelle combien Valentin Le Du est essentiel à la bonne santé du turn up à la française, le choix a été vite fait.