Supergrass Is 10 - The Best Of

Supergrass

Parlophone  |  2004
7 / 10
par Popop  |  le 17 février 2004

Damned ! On ne se fait plus jeune, tout d’un coup. Eh oui, Supergrass souffle ses dix bougies !!! Oui, oui, le même groupe qui débarquait en pleine vague britpop et illuminait nos soirées d’adolescents de son énergie contagieuse et ses hymnes pêchus. Dix années donc. Quatre albums au compteur. Une liste impressionnante de singles tous compilés ici, et auxquels se joignent les inévitables deux inédits, la rareté (la face-B Wait For The Sun en fin de disque) et la tournée bonus. Bon, bien sûr, qui dit compilation dit attrape-nigaud pour le fan qui possède déjà tous les albums. En revanche, pour le néophyte passé à côté de la carrière de Gaz Coombes et des siens, Supergrass Is 10 est une jolie piqûre de rappel.

Car si les derniers efforts des oxfordiens ne brillent guère par leur originalité, leurs deux premiers opus, I Should Coco et In It For The Money, sont parmi ce que l’Angleterre a fourni de mieux en matière de pop dans les années 90. D’ailleurs, on ne s’étonne pas de voir ces deux disques se tailler la part du lion sur ce best-of : 12 titres sur 21, dont tous les singles, de la pop bubblegum de "Alright" au sautillant "Late In The Day", en passant par les brûlots punk "Lose It" ou "Caught By The Fuzz" et le quasi-californien "Sun Hits The Sky". L’ordre non-chronologique du tracklist permet aussi de rendre hommage aux sorties les plus récentes du groupe : certes l’album éponyme de 1999 est à ce jour leur plus faible, mais le groupe en a extrait trois de ses meilleurs simples, à savoir "Pumping On Your Stereo", "Moving" et le très sombre "Mary" (avec sa vidéo en forme de mini-film d’horreur).

Pour le reste, on passera sur les étranges choix de l’album Life On Other Planets (auquel seul "Grace" fait vraiment honneur) et on retiendra surtout la bonne surprise que constituent les deux nouveaux titres (le très funky "Kiss Of Life" et la résurgence grungy de "Bullet"). Avec une once d’optimisme, on envisagera ces deux morceaux comme autant d’indicateurs de la prochaine étape pour le groupe, et non comme un cadeau d’adieu à l’instar de Suede, autres vétérans britpop ayant tiré leur révérence il y a quelques mois avec une compilation similaire.