À la surprise générale, Virgil Abloh fait aussi de la bonne musique

À la surprise générale, Virgil Abloh fait aussi de la bonne musique

par Noe, le 12-01-2021

Ce n'est un secret pour personne: Virgil Abloh a toujours entretenu un rapport très étroit avec le monde de la musique. Tout au long de sa carrière, le créateur de la marque Off-White aujourd'hui directeur artistique homme chez Louis Vuitton a toujours essayé de remplir le (tout petit) fossé qui sépare le monde de la mode de celui de la musique. Le bonhomme ne chôme pas et, entre deux défilés, il conçoit des pochettes d’album (l'année dernière pour Westside Gunn, mais déjà en 2011 pour Watch The Throne), enregistre des dj sets (comme celui-ci, jazz only) ou s'enjaille derrière ses CDJ, tourne des clips et, accessoirement, produit sa propre musique. 

Ceci étant dit, celui qui est une véritable marque de fabrique à lui tout seul réussit aussi l’exploit de nous chier des horreurs à un rythme assez régulier. Et si on se gardera bien de juger son travail dans le monde de la mode, on peut dire sans trop se mouiller que sa pochette pour l’album posthume de Pop Smoke est une vaste fumisterie et que son remix  du "Solid Ground" de Michael Kiwanuka sorti en septembre dernier est déconcertant de médiocrité. 

Toutefois, aussi surprenant qu’une collaboration entre Lidl et Off-White, le dernier titre de l’artiste est de plutôt bonne facture. Si on ne doutait pas des talents de chanteur de serpentwithfeet, on émettait quelques doutes sur la capacité du D.A. de L.V. à nous pondre une production correcte. Sublimé par un clip vidéo ensoleillé, entre animation et prises de vue réelles, « Delicate Limbs » nous embarque dans une balade divertissante et met en lumière les talents de composition de Virgil Abloh (et/ou de son équipe de production). Jugez plutôt.