2021 en 20 titres

2021 en 20 titres

par la rédaction, le 06-01-2022

L’an dernier, on se présentait à vous avec l’amertume d’une année qui avait vogué sous le signe de l’isolement et de l’incompréhension. 2020 nous avait éclatés sans prise de recul. 2021 nous aura laissé le temps de cligner des yeux.

Cette année donc, l’ambiance est différente : parmi les conséquences moins merdiques d’une année qui l’a été probablement pour tout le monde, nous vient l’envie de revenir à de l’essentiel. Des titres qui claquent, agrémentés d’avis qu’on aura pris soin de ne pas développer.

On sait bien que chacun-e a sa petite playlist, un tout-prêt-maison avec des artistes sans gluten pour une dégustation qui ira du dry january pour certain-es à de la festivité permanente pour d’autres. C’est là où on a besoin de se retrouver de temps en temps autour d’une liste. Une liste imparfaite, dont la caractéristique première pour nombre d’entre vous sera de dire qu’elle est discutable, mais dont vous vous rappellerez avec sagesse qu’elle a déjà cette grande qualité d’avoir été discutée.

Est-ce qu’elle représente parfaitement la cohérence de 2021 ? Non. Au contraire, ce top assume son caractère fragmentaire, son incapacité à dire quoi que ce soit du monde de ces douze derniers mois puisqu’on a surtout appris qu’il n’y avait pas grand-chose à en dire, et que GMD va se cantonner à un exercice qu’on pourrait vulgairement – et honnêtement – résumer à « la moyenne des plus gros kifs ». Avec comme seul véritable enjeu, celui de compléter habilement notre top des meilleurs disques de l’année, afin que l’un ne soit pas une redite de l’autre.

On espère vous y voir gambader pêle-mêle entre des chahuts de rock anglais, les meilleurs effluves de la chanson française, un moment de lumière de Kanye, la joie de Myd, et évidemment le meilleur d’un rap français tenu entre sa version la plus festive et notre petit bijou de l’année – messieurs dames faites de la place pour Benjamin Epps. Autant de titres qui ne sont ni une pièce assurée sur le présent ni un pari sur l’avenir, mais bien une main tendue vers la vôtre avec marquée « plaisir » dessus.

  • 20.

    IDLES - The Beachland Ballroom

    1) Laissez doucement infuser un sachet de Bristol dans une tasse de Motown.
    2) Balancez la tasse contre le mur en hurlant.
    3) Répétez l’opération autant de fois que nécessaire.

  • 19.

    Bertrand Burgalat - L’homme idéal (Yuksek radio edit)

    Derrière un refrain plus catchy qu’une bio Tinder, BB signe un tube en forme d’hommage à la brit-pop qu’il idolâtre. Cerise sur le cheesecake : Yuksek y ajoute une petite touche disco qui rend ce titre encore plus fifou.

  • 18.

    Tedax Max - Sirènes

    Le 113 n’est pas mort, il revit à travers les meilleures rimes et les prods chaloupées d’un rappeur lyonnais. Tedax Max fout la merde.

  • 17.

    Mdou Moctar - Afrique Victime

    Un blues du désert enragé, qui tape plus dur qu’un soleil de midi en plein Gobi.

  • 16.

    Dave feat. James Blake - Both Sides of a Smile

    On ne pensait pas que James Blake parviendrait un jour à mettre toute la rédaction d’accord. En même temps, dans un monde où Zemmour est crédité de 20% dans les sondages, the sky is la limite.

  • 15.

    Myd - Whether the Weather (Laurent Garnier remix)

    L’homme le plus cool du monde remixe l’homme le plus cool de 2021. Dommage que les clubs n'auront pas pu suffisamment en profiter.

  • 14.

    Andrea Laszlo De Simone - Vivo

    Parce que l’éclat de son génie musical et l’élégance qui s’en dégage n’ont d’égal que la splendeur de sa moustache.

  • 13.

    The Armed - ALL FUTURES

    En bordel organisé, personne peut les canaliser. Parce que personne cette année ne s’est montré plus à l’aise pour vivre dans le chaos que The Armed.

  • 12.

    Anna B. Savage - Baby Grand

    Quand Anna écrit une chanson à propos d’un ex, ça donne envie de se faire larguer mille fois... mais uniquement par elle.

  • 11.

    Pharaon De Winter - L'habitacle

    Vis ma vie de Jean-Claude Romand. 6min53 d'aliénation sur un parking. Fascinant.

  • 10.

    Durand Jones & The Indications - Witchoo

    Soul meets disco. Chair de boule à facettes.

  • 9.

    Léonie Pernet - A Hard Billy

    Rarement en 2021 une artiste aura autant collé à la peau de son année, incarné les fantômes qui la traversent, mis en musique les doutes qui l’habitent.

  • 8.

    The War on Drugs - Wasted

    Un single totalement anachronique, mais totalement indispensable dans cette époque si pauvre en refrains alliant gigantisme et qualité.

  • 7.

    Koba LaD / JuL / PLK / SCH / Gazo / Soso Maness / Kofs / Guy2bezbar / Napsé - Le Classico organisé

    *Avengers* : nous serons le plus grand crossover de tous les temps
    *Bande organisée* : J’en doute… C’est nous !
    *Classico organisé* : Hold my Caprisun.

  • 6.

    Charlotte Adigery & Bolis Pupul - Blenda

    Un des meilleurs titres de 2021 pour teaser ce qui sera un des meilleurs albums de 2022.

  • 5.

    Kanye West - Jail

    Il a beau être de plus en plus timbré, il sait toujours composer des putain de beautés.

  • 4.

    Wet Leg - Chaise Longue

    Un duo dont on ne connaissait pas l’existence il y a moins de 6 mois lâche le single le plus infectieux de l’année. Omicron apprécie.

  • 3.

    Sofia Kourtesis - La Perla

    Il est doux, réconfortant, et il t’accompagnera toute ta vie. On ne parle pas du plaid défraîchi qui dort sur ton Friheten, mais bien de ce tube (deep) house.

  • 2.

    black midi - John L

    Le groupe le plus mindfuckable de 2021 en démonstration.

  • 1.

    Benjamin Epps - Notorious

    Il a réussi à mettre d’accord gardiens du temple et nouvelle garde. La République en marche, c’est lui.

 

Mais comme l'année 2021 c'est bien plus que ces 20 perles susmentionnées, on a jugé bon de vous en rajouter 80 autres dans une grosse playlist Spotify. Plaisir d'offrir, joie de recevoir.