Les perles d'Alkpote gentiment glanées pour les "simples putes" qui ne suivent pas

par Antoine  |  le 14-03-2017

Nous ne cessons de le répéter : chez Goûte mes disques, on a un petit faible pour Alkpote. Peut-être qu'on en parle trop, mais aujourd'hui plus que jamais se fait sentir la nécessité de répandre la bonne parole. En quelques mots, il se trouve que notre rappeur est plutôt du genre impossible à suivre tant sa dispersion est grande, tant sa parole est prolifique. Tous les mois, que dis-je, presque toutes les semaines, le Dieu caché du rap français nous gratifie d'une manne protéiforme de freestyles, de featurings, de "Marches de l'Empereur", et de mots d'esprit particulièrement remarquables sur les réseaux sociaux, comme lors de son recadrage récent du candidat Fillon.

Heureusement, des âmes fidèles et attentives ont pensé à nous, pauvres laïcs qui manquons d'énergie et de temps pour nous consacrer au Seigneur de la Crasserie. Après l'excellente compilation de couplets publiée sur YouTube, qui avait l'avantage d'intégrer les textes en sous-titres (mais pas les titres de morceaux), c'est au tour de Captchamag du camarade Genono (lis cette interview jeune padawan) d'ajouter à sa déjà très belle série de bootleg le "Tourbillon Flamboyant" d'Alkpote.

Assurément il n'est pas de meilleure métaphore pour décrire cette esthétique de la dissémination éjaculatoire que met en œuvre Alkpote au cours de ses indénombrables théophanies. C'est l'occasion de réécouter des tueries comme l'"OKLM Freestyle" ou le "Freestyle Crasserie Side" mais aussi de découvrir des couplets à la saleté insoupçonnée comme sur "#ODMQ". Longue vie au Grand Aigle.