Annabel Lee nous sert une savoureuse tranche de 90's sur Let The Kid Go

Annabel Lee nous sert une savoureuse tranche de 90's sur Let The Kid Go

par Jeff  |   le 28-11-2019

En 2017, pour vous vanter les qualités du projet, on vous disait qu'Annabel Lee pondait "les chansons cachées des B.O. de Juno et 500 Days of Summer". Le groupe n'en était alors qu'à ses débuts, mais son premier EP, Wallflowers, n'a fait que confirmer nos intuitions.

Depuis, le groupe a bien évolué : il a connu des changements de personnel, mais aussi des départs (de quatuor il est passé à trio) et sa chanteuse Audrey Marot l'a joué solo et intimiste le temps d'un chouette petit album. On voudrait également dire que la participation de cette dernière au tout récent blind test de GMD a eu une influence notable sur la trajectoire du groupe, mais on ne s'aventurera pas dans ce genre de supputations.

Toujours signé sur Luik Records (It It Anita, Lysistrata, Endless Dive, Monolithe Noir), le groupe bruxellois va sortir son premier album ce 20 mars 2020. Et pour annoncer celui-ci, un premier titre est logiquement balancé en éclaireur. Il a ceci d'intéressant qu'il semble bien résumer les évolutions dont on parlait plus haut : si l'accent français d'Audrey Marot est toujours aussi perceptible (et toujours aussi cute), les influences garage et antifolk ont laissé la place à des référents qu'on semble plutôt placer ici du côté de l'écurie Sarah Records ou de Teenage Fanclub - pour les plus jeunes qui se demandent pourquoi on se fait chier avec des références de vieux connards arrogants, on citera également Weezer, Courtney Barnett ou Best Coast pour soigner notre capital coolitude.

La singer-songwriter nous a également éclairé sur la manière dont ce titre est né : "Ce qui est marrant avec "Let The Kid Go" c'est que je l'ai composé la veille de notre entrée en studio. Je l'ai enregistré sur mon téléphone et je l'ai envoyé aux mecs. À la base, le titre donnait plutôt dans la balade, il était plus lent. En studio, notre ingé son a dû s'absenter une matinée, et on ne savait pas trop quoi faire. On s'est dit qu'on allait tester des trucs sur base de ma version originale, en 15 minutes, la version définitive était pliée."

Après une tournée française en guise d'échauffement en mars 2020, le groupe présentera "officiellement" le disque aux Nuits Bota le 10 mai 2020.