Annabel Lee écrit les chansons cachées des B.O. de Juno et 500 Days of Summer

par Jeff  |  le 10-02-2017

Un groupe de punk hardcore, un projet solo axé guitare-chant-piano et un groupe de trip-hop. Y'a pas à dire, la Bruxelloise Audrey Marot n'est pas vraiment du genre à prêter allégeance à un genre ou une mouvance. Et comme ce n'est pas à nous de spéculer sur une quelconque capacité de la demoiselle à tourner avec le vent ou à suivre les tendances, on se bornera plutôt à vous parler de son dernier projet en date, Annabel Lee, tant celui-ci nous a tapé dans l'œil.

Forcément, dans la logique de ce qui a été dit plus haut, Annabel Lee ne ressemble en rien à ses précédentes escapades. Ici, Audrey Marot confesse sans le moindre problème être partie "sur une idée de groupe pop garage du style Best Coast" et cite dans la foulée Alvayys et Courtney Barnett. Nous on rajoutera le nom de Kymia Dawson pour avoir une idée assez précise de ce que le projet porte en termes d'influences.

Pour l'aider dans cette noble entreprise, Annabel Lee s'est notamment fait accompagner du batteur de Mountain Bike, qui a depuis quitté le navire. Aujourd'hui, le groupe est donc composé de Valérian Pinaud à la guitare, Jérôme Damien aka Vankou (Animal Youth, Black Sheep) à la basse et Xavier Terracol (Regal) à la batterie. 

Quant au premier EP d'Annabel Lee, il est déjà dans la boîte et il devrait normalement sortir début juin. Et le timing sera parfait : il y a suffisamment de légèreté et de fraîcheur dans ces six titres pour nous accompagner tout l'été. Histoire de vous convaincre de l'efficacité du songwriting d'Annabel Lee, on vous laisse avec le premier extrait de l'EP, "Best Good Friend", qui est le genre de titre qu'on aurait bien vu figurer sur la B.O. de Juno ou de 500 Days of Summer.

Annabel Lee sera en concert le 1er avril à Beauraing et le 16 avril aux Nuits éclectiques à Marbehan avec Totorro et La Jungle.