La solitude selon Judah Warsky, le temps d'un EP pour Pan European Recording

le 13 octobre 2015

La musique de Judah Warsky est à approcher comme une exploration thématique. Après Painkillers & Alcohol où la spontanéité était mise à l'honneur, puis Bruxelles où la capitale de l'Europe devenait prétexte au métissage des langues et des origines musicales, le Français nous propose un nouveau 5 titres qui semble vouloir parler de la solitude mais continue à creuser le sillon de l'appropriation culturelle: Seul (toujours sur Pan European Recording). Évidemment, il flirte avec le mauvais goût, parfois même l'insulte aux cultures auxquelles il emprunte certains éléments musicaux, mais il n'épargne pas pour autant les banalités de la nôtre. Est-ce que c'est bien? Pas certain. Mais ça vaut la peine d'y jeter une oreille, d'autant plus que tout cela s'écoute gracieusement sur Soundcloud