Avec 23wa, JPEGMafia s'est trouvé un fils spirituel à Aix-en-Provence

Avec 23wa, JPEGMafia s'est trouvé un fils spirituel à Aix-en-Provence

par Elie  |   le 10-05-2021

Chez Goûte Mes Disques, l'évocation d'un rap français ennuyeux où (presque) tout se ressemble est carrément devenu un marronnier. Heureusement qu'une nouvelle garde d'irréductibles résiste encore et toujours à l'envahisseur, moyennant parfois une bonne dose de bizarrerie. Et cela tombe bien, car la musique de 23wa est parfaitement étrange.

Les productions buggées et infestées de glitches (et de bonnes idées), le mix homemade et les paroles cryptiques ne sont pas sans rappeler JPEGMafia, laissant en bouche des saveurs aigres-douces de créativité et de sincérité.

Pour lancer son récent album GALION, le garçon d'Aix-en-Provence a multiplié les initiatives DIY, à l'instar de visuels qui animent sa chaîne Youtube ou des CDs qu'il a lui même gravés et décorés. Ceci étant dit, ce n'est probablement pas le meilleur disque à offrir à son petit frère fan de Ninho. Mais c'est une jolie pièce pour le patrimoine underground français.