Yves Tumor, toujours plus diabolique, toujours plus pop

Yves Tumor, toujours plus diabolique, toujours plus pop

par Émile  |   le 20-02-2020

On aimerait vous servir le couplet selon lequel Yves Tumor a énormément changé, mais qu'il reste plus que jamais fidèle à lui-même, mais on n'en sait foutrement rien. En 2018, l'Américain était passé chez Warp pour un disque qui proposait une jolie transition vers la pop, alors qu'on avait eu un petit mouvement de recul en craignant qu'il y perde son originalité. Mais avec des morceaux comme "Lifetime", difficile de ne pas accepter qu'il avait conservé cette étrangeté qui le définit tant.

Pour son deuxième album, c'est un peu l'épreuve de la durée : Yves Tumor ne va-t-il pas s'emmerder à faire un deuxième disque qui ressemble à s'y méprendre au précédent ? On sait déjà qu'après les relations amoureuses, il sera question de religion et de superstition sur Heaven To A Tortured Mind. À voir si cela suffira pour exploiter tout son talent. Le premier morceau s'intitule "Gospel For A New Century", et se fond allègrement dans une esthétique 70's à tendance générique de James Bond. Pour l'instant, on n'est pas convaincu, mais on sait bien que le premier morceau balancé par Warp n'est pas toujours le plus authentique du disque. 

Heaven To A Tortured Mind sortira le 03/04, et en attendant, on vous conseille de jeter un coup d'œil dans le rétroviseur dans la discographie de Tumor, à commencer par cette superbe mixtape d'il y a trois ans. Sachez enfin qu'il sera le 30 mai à Gand (Vooruit) mais aussi au Dour Festival.