QLF : que la francophonie. L'observatoire du rap (en) français, #6

par Tariq  |  le 27-07-2017
 qlf

À intervalles très réguliers (on espère toutes les 2 ou 3 semaines), GMD va vous servir le meilleur du rap (en) français. Le pire aussi parfois. 10 titres, 10 clips, 10 courts textes pour résumer le bail. 

Laylow - Bionic

Quand il se met en mode zumba de luxe, Laylow fait penser à Hamza après trois whiskies. Ou à Jorrdee après trois double espresso.

Booba - Nougat

Bientôt, un nouvel album d'Elie Yaffa verra le jour, il se vendra à des millions d'exemplaires, fera la Une des Inrocks et sera récité en boucle par la France entière. Car ainsi va la carrière de Booba depuis 20 ans. Seule intrigue intéressante pour cette nouvelle saison : l'émergence de Damso. Le débrouillard est le premier artiste estampillé 9-2i susceptible de faire un peu d'ombre au maître. Mais à l'écoute de ce "Nougat", on se dit que ce n'est pas pour tout de suite.

Myth Syzer - Le Code ft. Ichon, Bonnie Banane & Muddy Monk

Pour son premier passage derrière le micro, Myth Syzer se mue en réalisateur de l'âge d'or hollywoodien : il convie tous les copains dans un court-métrage aux couleurs chatoyantes, ride en bolide vintage et surenchère de flows mélodieux. Le résultat est aux petits oignons et on se dit que le beatmaker devrait squatter un peu plus souvent la cabine de prise de voix.

Biffty - Kinder Bueno feat. Nusky

Les mois passent et on se demande combien de temps cet improbable délire mongolo qu'est la carrière de Biffty va encore durer. En même temps, choyé par l'incontournable DJ Weedim, le neveu de Michel Gondry peut aller s'approvisionner à la source quand il est en manque de bangers. Sensuel mais sale, "Kinder Bueno" ne sait pas choisir entre le surréalisme de Nusky et la crasserie de Biffty. Et c'est probablement mieux comme ça.

Hamza - Godzilla

"Godzilla" ressemble à tant de singles d'Hamza disséminés entre les tapes H24 et Zombie Life. Sauf que, signature en major oblige, le titre bénéficie d'un clip et d'une promo à la hauteur. Profitons de ces derniers instants de rayonnement du prince de Laeken avant affadissement de son art et choix douteux.

Kalash Criminel - Ce genre de mec

L'un des meilleurs titres de la mixtape Oyoki (disséque par nos soins ici) a droit a un joli traitement visuel. Sur "Ce genre de mec", Kalash Crimi calme le jeu et dévoile le côté le plus sobre et le plus poignant de son écriture. Savage Mode : Off.

Krisy - Ils pensent

Krisy, pote et collaborateur de Damso, semble également être sa parfaite némésis. Sur “Ils pensent”, il est un rappeur fidèle, qui passe ses soirées devant les spectacles de Florence Foresti, et qui ne manifeste aucun intérêt pour les tchoins. Tout le contraire de son célèbre copain donc. Quoique.

ISHA - L'augmentation Pt.1

Après avoir clippé les imparables bangers "Oh putain (avec l'accent du sud)", "Tony Hawk" et "SOB" histoire de cimenter le mythe de sa résurrection, ISHA nous rappelle qu'il est aussi capable de briller quand baissent un peu les pulsations cardiaques.

Phasm - Usain Bolt

Phasm est jeune et devra encore charbonner pour espérer faire de l'ombre aux cadors du rap jeu noir-jaune-rouge comme Roméo Elvis ou JeanJass & Caballero, de qui le MC / beatmaker est très proche. Mais avec un titre nerveux et épileptique comme "Usain Bolt", la concurrence peut commencer à se faire du souci. Ou se féliciter de l'incroyable émulation qui propulse le rap belge vers des sommets qu'on imaginait inatteignables il y a encore 2 ans.

JuL - Ma jolie

A l'échelle de l'OVNI JuL, un clip qui a trois semaines est vieux. Très vieux. Et comme on se demande encore comment la scie "Ma jolie" n'a pas eu sa place dans la précédent numéro de QLF, on termine cette édition estivale du dossier en posant là ce tube à 20 millions de vues. Parce qu'un été sans un tube zoulette de Julien Marie qu'on adore détester, c'est comme une émission de télé réalité sans un candidat tatoué.