SVBKVLT incarne mieux que quiconque le bouillonnement de la scène électronique chinoise

SVBKVLT incarne mieux que quiconque le bouillonnement de la scène électronique chinoise

par Noé  |   le 10-11-2020

Depuis quelques années, le label chinois SVBKVLT se révèle comme le digne représentant de la nouvelle scène électronique asiatique. Aux côtés d’autres structures comme Genome 6.66Mbp, cette scène club chinoise s’inscrit dans la droite ligne des soirées proposées au mythique Shelter entre 2007 et 2016.   

Le label établi à Shanghai est notamment à l’origine des succès de 33EMYBW, productrice et artiste visuelle aux hybridations conflictuelles, Zaliva-D, un duo de Pékin au son martial ou encore l’artiste américain Osheyack, basé à Shanghai, associant techno d’épouvante et influences gabber avec une finesse implacable. 

L’année dernière, SVBKVLT avait déjà sorti Cache 01, une excellente compilation donnant un panorama fidèle de leur catalogue et de ses artistes associés. Cette année le label a la bonne idée de réitérer l’expérience en convoquant les même noms pour un Cache 02 qui s’annonce explosif.

En attendant la sortie prévue le 4 décembre, on vous conseille de jeter une oreille au premier extrait et de vous plonger dans le catalogue du label en commençant par les quelques lien disséminés ci-dessus.