Serge, le mag' qui aime les grands écarts

Serge, le mag' qui aime les grands écarts

par Jeff  |   le 07-10-2010

Camélia Jordana en couv', des papiers sur Dominique A, Florent Marchet, Arnaud Fleurent-Didier ou Katerine, mais aussi des articles sur (les fans d')Indochine, Joe Dassin, Damien Saez et Raphaël, tel est le menu plutôt inattendu réservé par l'équipe de Serge, nouveau venu sur la marché jamais facile de la presse musicale. Fondé par Patrice Bardot et Didier Varrod, Serge s'est donné pour mission d'offrir une vision décomplexée (et clairement branchouille) de la musique francophone, et ratisse dès lors très (trop?) large.

Ainsi, le magazine aura la lourde tâche de séduire à la fois les amateurs de chanson française classieuse et parfois taxée d'élitisme, mais aussi un public qui bouffe de la variétoche comme on s'empiffre au McDo. Vous l'aurez compris, on sent clairement que l'équipe rédactionnelle de Serge a le cul entre deux chaises et prend un pari clairement risqué. Mais à défaut de proposer un programme capable de fédérer un large public, Serge peut au moins s'appuyer sur une ligne graphique efficace et des papiers joliment torchés. C'est déjà ça, mais est-ce vraiment suffisant? Pour vous faire votre petite idée, il faudra vous délester d'un billet de 5 euros (et de 6,90 € si vous habitez la Belgique).

www.sergemagazine.fr