Hurricane Glass

Catherine Feeny

allgrass Recordings  |  2008
7 / 10
par Splinter  |  le 18 juillet 2008

Si les artistes inventifs, ingénieux et originaux sont souvent les plus appréciés, à juste titre d'ailleurs, il ne faut pas oublier ceux – les plus nombreux – qui se contentent de suivre un sillon déjà tracé tout en faisant preuve de suffisamment d'habileté et de talent pour séduire un public exigeant. Il y a les créateurs d'influences et les influencés créateurs. A n'en pas douter, Catherine Feeny fait partie de cette seconde catégorie. Pas originale pour un sou, sa musique, folk-pop ultra classique, est si douce, si jolie, si bien troussée, qu'on ne peut que lui pardonner ce manque flagrant d'ambition. D'autant que, particulièrement mignonne, l'Américaine, âgée d'une trentaine d'années, fait autant plaisir à voir qu'à entendre.

Très peu connue en France, Miss Feeny, qui a grandi dans la banlieue de Philadelphie, a eu la chance de faire partie de la récente tournée aux côtés de l'indispensable Tom McRae, qui est passée, entre autres dates européennes, par le Nouveau Casino à Paris. Cette soirée fort réussie, au cours de laquelle on a également eu l'occasion de rencontrer l'excellent Greg Laswell, a permis au public français présent d'apprécier les délicieuses ritournelles de la demoiselle, dont certaines figurent sur ce second album, Hurricane Glass, sorti en 2007 sur un minuscule label, Tallgrass Recordings. La major EMI a d'ailleurs senti le bon filon en signant Catherine Feeny pour la distribution en Europe de cet album.

Car, particulièrement accessible, comme en témoignent ne serait-ce que les "Touch Back Down", "Mr. Blue" ou "Always Tonight", qui agrémentent trois des quatre premières pistes de la galette, la musique de Catherine Feeny, inspirée par Joni Mitchell, Lucinda Williams mais aussi Midlake, n'est pas destinée à agrémenter les fonds de catalogue. Séduisante et addictive, relevée d'une jolie voix aérienne et surmontée d'une légère pincée de country, elle mérite largement tous les honneurs, aux côtés de Beth Orton, à laquelle elle fait irrémédiablement penser, ou encore KT Tunstall. On attend la suite avec impatience.