Une soirée GMD pour soutenir le #JeSuisHumain-e United Music Festival d'Amnesty International

par Yann  |  le 13-09-2017

Il y a des sujets qu'on aimerait bien aborder avec des blagues pourries, des jeux de mots débiles ou même des traits de cynisme pour pouvoir s'en détacher, pour pouvoir les considérer comme un humain moderne se doit de considérer la vie en 2017: une absurdité. Mais on n'y arrive pas toujours. La situation des réfugiés en Belgique, et en particulier à Bruxelles, fait partie de ceux-là. 

C'est qu'il est difficile de sourire quand cette situation nous renvoie dans la face combien notre image de gentil belge toujours sympa et accueillant est loin de la réalité quotidienne pour certains. Elle nous rappelle que tout le city marketing du monde ne sert à rien si on laisse des familles qui ont déjà tout perdu dormir dans nos rues, si on soutient leur harcèlement par l'état, et si on cherche activement à miner le travail de ceux qui tentent de leur venir en aide.

Goûte Mes Disques n'a pas la prétention de pouvoir y faire grand chose. Après tout, nous ne sommes que des scribouillards bien plus à l'aise pour décortiquer des albums que des politiques d'asile (en vrai, on fait les deux, mais on ne parle que du premier). On est malgré tout très contents de pouvoir apporter notre caillou à l'édifice en vous parlant du #jesuishumain-e United Music Festival organisé par Amnesty International.

A l'origine de l'événement, un partenariat d'Amnesty avec la plateforme Sofar qui se veut une communauté autour du concert à domicile. Le 20 septembre, des centaines de concerts sont organisés pour l'opération Give A Home dans 60 pays dans le but de donner de la visibilité à la problématique des réfugiés.

Cette année, en plus de cela, Amnesty International (la section belge francophone) organise ce même jour un festival gratuit dans trois lieux à Bruxelles: la place du Jeu de Balle, les cafés de la place Van Meenen (la place du marché de Saint-Gilles) et les cafés du Parvis de Saint-Gilles. Et vu le line-up, concoctées avec plein de partenaires comme La Tricoterie, Vlek ou Les Actionnaires, on peut dire qu'ils n'ont pas fait les choses à moitié. On citera en vrac: Billions of Comrades, Françoiz Breut, Monolithe Noir, Mugwump, Barabara Carlotti, Débruit ou Acid Arab. Vous retrouverez l'ensemble du line-up sur la page Facebook de l'événement.

De notre côté, on est content de vous inviter et de vous accueillir au Louvre (chaussée de Waterloo, à un jet de pierre du parvis) dès 18 heures pour une line-up en trois partie. On ouvrira les hostilités avec un habitué des platines bruxelloises, Rick Shiver, qui se chargera d'ambiancer l'apéro. Ensuite on passera au live: on commencera par Dans Dans pour une petite session jazz-psyché qui s'avère savoureuse et on enchaînera sur Judah Warsky et ses chansons métissées d'influences diverses dont on ne sait jamais à quel degré il faut les prendre. Le tout sera gratuit (sauf les bières), se fera dans la bonne humeur, et peut-être même avec quelques blagues avec vos rédacteurs favoris. Parce que c'est pas parce qu'on n'a pas envie de rire de tout qu'on va arrêter de rire tout court.