The Streets: deux nouveaux titres pour (essayer de) légitimer le comeback

The Streets: deux nouveaux titres pour (essayer de) légitimer le comeback

par Maxime  |   le 23-12-2017

Mike Skinner nous l'avait promis il y a six ans, The Streets c'était bel et bien fini. Mais en musique, on sait comment ça marche: les promesses sont faites pour ne pas être tenues, parce qu'on a évidemment tous besoin d'albums dispensables ou tout simplement merdiques de groupes ou artistes qu'on a un jour vénéré. Et donc, revoilà l'homme qui nous servait il y a 15 ans ce qui restera comme l'un des plus grands albums de la musique anglaise contemporaine.

Pour rappel, après un ultime Computer and Blues pas dingue , Mike Skinner raccrochait les gants et mettait au placard l'alias qui l'avait amené à pondre des disques exceptionnels et un paquet de singles mémorables. The End. Enfin jusqu'à l'annonce récente d'une reformation pour une tournée en avril prochain qui fera un détour par la France - enfin bon, on parie quand même sur une date à Rock Werchter, ou au pire au Pukkelpop.

Pour finir de cocher toutes les cases du comeback (que l'artiste imagine) parfait, voilà que The Streets annonce la sortie de deux nouvelles chansons "Burn Bridges" and "Sometimes I Hate My Friends More Than My Enemies". On ne sait pas encore si elles préfigurent un nouvel album ou s'il s'agit d'inclure un peu de nouveauté dans la setlist de la tournée, en attendant on vous laisse vous faire votre avis sur ces nouveaux titres. Nous on en a déjà un: une fois que sera passée la surexcitation à l'idée de revivre les frissons d'Original Pirate Material ou A Grand Don't Come For Dree, on se retrouve avec deux titres plutôt average ("Burn Bridges" est même assez maladroit) qui feront pâle figure si ils se retrouvent calés entre "Blinded By The Lights" et "Fit But You Know It".