Nuits Sonores 2019 : une programmation historique pour le 20ème anniversaire d'Arty Farty

Nuits Sonores 2019 : une programmation historique pour le 20ème anniversaire d'Arty Farty

par Émile  |   le 07-02-2019

Pour la 17e édition de Nuits Sonores, l'organisateur Arty Farty a mis le paquet pour rendre mémorable l'année de son 20e anniversaire. En commençant par toute une série d'événements se plaçant avant ou après les Nuits, et qui célébreront les différentes dynamiques de l'association.

C'est à l'Auditorium de Lyon que s'ouvrira les festivités à la mi-mars avec un week-end entier dédié à des conférences, déambulations musicales et expérimentations scéniques, mais aussi à de purs concerts, notamment celui d'Arnaud Rebotini qui viendra jouer la B.O. de 120 Battements par Minute. La célébration se poursuivra à Paris en avril puis à Bruxelles à l'automne, en marge de l'édition belge des Nuits.

2019 sera également l'année de l'ouverture d'une maison culturelle dédiée aux projets artistiques dans le quartier de la Confluence, et qui accueillera pendant le festival le forum politique European Lab et les instances du projet We Are Europe. Ce projet s'accompagnera de la création d'un fonds de financement culturel pour l'association toujours plus ancrée dans des démarches institutionnelles.

Pour l'édition même du festival, qui se tiendra du 29/05 au 02/06, le moins que l'on puisse dire, c'est que la programmation a été minutieusement pensée pour permettre une navigation entre musiques de niche, ouvertures plus pop et explorations historiques de certains genres ou courants de la scène électronique.

C'est ce qui permettra par exemple aux festivaliers de de la Nuit 1 de parcourir l'histoire de la rave avec un plateau réunissant Model 500, J-ZBel ou encore I Hate Models, d'avoir un accès privilégié aux pontes de la uk bass avec Mala, 3Phaz ou encore le duo incroyable Low Jack & Simo Cell, mais aussi de se laisser aller à des tendances plus mainstream avec un plateau sur lequel on retrouvera Mall Grab, Jon Hopkins, James Blake mais aussi The Comet is Coming.

Ce principe d'inclusion du plus pop au plus exigeant est le même qui animera chaque soirée, allant d'une scène italo-disco à une revisite du lien entre la techno et la musique indus pour la Nuit 3, ou au plateau très pop proposé pour la Nuit 4 avec Flavien Berger et Charlotte Gainsbourg.

En journée, le programme ne sera pas moins chargé puisque chacun des quatre curateurs (Bonobo, Peggy Gou, Lena Willikens et Maceo Plex) a soigneusement disposé trois scènes : une club, une scène live et expérimentale, et une scène de djing à la sauce digging. Vous pouvez commencer à feuilleter le programme ici, pour vous organiser un week-end lyonnais tout ce qu'il y a de plus intense.