Myd, Gaspard Augé (Justice) et Laurent Garnier pour remplir le carnet de commandes d'Ed Banger

Myd, Gaspard Augé (Justice) et Laurent Garnier pour remplir le carnet de commandes d'Ed Banger

par Jeff  |   le 21-02-2021

Ed Banger se porte bien, merci pour Busy P, un peu moins busy qu'à la grande époque du label certes, mais certainement pas inactif ou à court de chouettes projets à défendre, toujours dans cet esprit de franche camaraderie qui a été au cœur de la réussite de l'une des plus grosses success story de l'électronique française des années 2000.

Ainsi, Ed Banger s'est retrouvé dans l'actualité ces derniers jours à plusieurs reprises. Procédons par ordre chronologique, et commençons par Laurent Garnier. Neuf ans après la sortie de son Timeless EP sur le label de Pedro Winter, le techno hero a annoncé sur Instagram que son documentaire Off The Record (qu'on a déjà pu voir) devrait normalement sortir dans les salles françaises au printemps ou à l'été (enfin c'est qu'il semble espérer), et qu'une fois le film dans les salles, sa B.O. ferait l'objet d'un double LP, disponible uniquement via Ed Banger

On enchaîne sur Gaspard Augé, moitié de Justice, et qui vient d'annoncer que son premier album solo sortirait cette année sur Ed Banger. Apparemment intitulé Escapades, son premier extrait intitulé "Force Majeure" a été joué par Busy P lors de son passage chez Brut.club. Pour entendre le titre en question, il faut aller à la 55ème minute du set - mais franchement, vous pouvez aussi le passer dans son intégralité, c'est toujours bon avec Busy P.

Et on termine sur l'artiste qui nous emballe peut-être le plus dans cette liste, à savoir Myd. L'ancien du Club Cheval, passé par Bromance Records et producteur de titres pour SCH (le tube "Champs-Elysées", c'est lui), Lacrim ou Alonzo vient de confirmer la sortie de son premier album avec un nouveau single, Born A Loser, qui sample de "The Loser" de Derrick Harriott.

Déjà sur son EP All Inclusive, on voyait en lui une sorte de Mac DeMarco qui aurait décidé d'arrêter de jouer les clowns tristes (d'ailleurs le Canadien et le Français se retrouvent sur "Moving Men", qui figurera sur l'album), mais de par ses accointances passées avec les sphères club et hip hop, Myd est tellement plus que ça, et c'est ce qui fait de potentiellement Born a Loser la B.O. de notre été 2021.