King Gizzard & The Lizard Wizard affiche sa liberté sur son nouveau titre

par Pierre  |  le 18-01-2017

Même si on constate régulièrement l'engouement que suscite la musique psychédélique de nos jours, il est vrai que le rock psyché demeure davantage une musique de niche qu'un réel mouvement clairement fédérateur. Et on comprend notamment la lassitude de certains face à notre à capacité à coller cette étiquette à tors et à travers d'une part, et face au très paradoxal conformisme de la scène actuelle d'autre part, elle qui perd se faisant le caractère fondamental du psychédélisme lui-même.

Mais si vous nous suivez un peu, vous savez le crédit qu'on accorde aux formations qui dérogent à cet académisme et particulièrement aux constantes mues de King Gizzard & The Lizard Wizard. Le groupe auquel on a d'ailleurs accordé la note maximale en guise d'adoubement s'est effectivement déterminé un nouveau champs de possibles et d'expérimentations :

NOTHING IS SACRED IN OUR WESTERN MUSIC. OVER HUNDREDS OF YEARS OUR MUSIC DE-EVOLVED TO FEATURE LESS EMPHASIS ON RHYTHM AND MORE ATTENTION TO HARMONIC IMPERFECTION. OUR ANCESTORS ENDEAVOURED TO CREATE A SYSTEM BASED ON PERFECT 5THS YET WE END UP WITH A SERIES OF SEVERELY OUT OF TUNE 3RDS AND WONKY HARMONIES. BACH COMPOSED IN SOMETHING CLOSER TO JUST INTONATION . MODERN PIANOS ARE TUNED SHARP AT THE TOP AND FLAT AT THE BOTTOM. VIOLINISTS INSTINCTUALLY BOW PERFECT HARMONIES IN ORCHESTRAL ARRANGE MENTS. BARBERSHOP QUARTETS INSTINCTUALLY SING PERFECT PERFECT HARMONIC 3RDS AND 7THS. THEY ARE RIGHT. WE ARE WRONG. TRUST YOUR INSTINCTS. WE CONTINUALLY DUMBED DOWN THE RHYTHMIC COMPLEXITY IN FAVOUR OF HARMONIC ENTANGLEMENT. HARMONIES THAT ARE OUT OF TUNE. NOTHING IS SACRED. AND NEITHER IS THIS ALBUM. 24-TET EVERYBODY. WRONGER THAN WRONG."

Alors quelques semaines avant la parution d'un Flying Microtonal Banana à l'anticonformisme proclamé et définitivement très attendu par la rédaction, le Roi Gésier et son acolyte se sont fendus d'un troisième single issu dudit album, "Sleep Drifter", marqué du sceau très caractéristique du groupe et de ces nouvelles velléités microtonales. Merde, ça va être difficile d'attendre le 24 février.