Grâce à Mugwump, La Jungle quitte le fosse pour le dancefloor

par Jeff  |  le 28-03-2017

On est entre nous, on peut se le dire : malgré toute l'affection et l'admiration que l'on a pour Mugwump, on avait été un peu déçus par son premier album Unspell, un peu perdu entre musique électronique et organique. Convaincant à certains moments, il était juste anodin à d'autres, et laissait dans sa globalité un gros goût de trop peu. En même temps, ce n'est pas bien grave : on sait le Bruxellois suffisamment talentueux pour nous réserver de nouvelles surprises à l'avenir.

Et justement, en parlant de belles surprises, il a débarqué en ce début de semaine avec un remix de La Jungle, l'excellent groupe de math-rock qui sent la transe, et de loin la machine de guerre la plus irrésistible du sillon Sambre-et-Meuse (et pas que, on vous rassure). Dansante et dopée au groove, la musique des Montois l'est certainement. Mais grâce à ce rework capiteux de Mugwump, elle quitte le pit pour s'offrir une virée sur les dancefloors. On vous aura prévenus : ça passe crème.

Et tant qu'on y est, on vous annonce que début juin (ouais, on a le temps), le label Subfield de Mugwump relancera les compilations Moving House, que seuls les plus doctes et les plus vieux de nos lecteurs ont pu connaître. Si l'on ne va pas vous refaire l'historique du truc (on est trop jeunes de toute façon), on vous dira quand même que le tracklisting est alléchant : on croisera des gens qu'on aime énormément comme Andrew Weatherall, les Tuff City Kids (Gerd Janson + Lauer), Roman Flügel et Christian S. de chez Comeme, mais aussi des gloires locales comme le copain DC Salas ou les slow burners de Front de Cadeaux. Mais comme on a rien à se mettre sous la dent à l'heure actuelle, on se quitte avec un vieux titre de Muwgump, juste pour le plaisir.