Du bon son brut pour les truands : la sélection rap US du week-end by GMD

par Tariq  |  le 13-01-2018

C'est bien connu, l'actu du hip hop s'affole le vendredi. Alors comme t'as pas vraiment le temps de suivre tout ça de près, GMD te fout ce qui a retenu son attention dans une seule et même jolie news. C'est parti avec la présentation d'un projet, de deux clips et de deux morceaux rap US pour ambiancer ton week-end.

Maxo Kream - Punken

Grand espoir du soundcloud rap pré-XXXTentacion, dans la lignée des SPACEGHOSTPURRP et des seconds couteaux du A$AP Mob, on avait pourtant perdu la trace de Maxo Kream en 2017. Sans crier gare, le gava vient de balancer son premier album, Punken, qui, après quelques écoutes, a l'air de franchement valoir le détour. On y retrouve les atmosphères à la fois colorées, enfumées, mais aussi parfois infiniment sombres, qu'affectionne le franc-tireur texan. Des couleurs trippy qui, associées au débit dénué d'émotions du rappeur, crée un décalage des plus perturbants, comme si Leon s'était égaré chez les télétubbies.  


Future & Young Thug - All da smoke

En octobre dernier, Future et Young Thug ont sorti SUPER SLIMEY, leur première tape collaborative. Mais alors que la terre aurait du s'ouvrir en deux suite à cette nouvelle, le projet est rapidement passé à l'as. La sortie concomitante du Without Warning signé Offset X 21 Savage X Metro Boomin, dont la direction artistique était peut-être plus cohérente, a sûrement fait de l'ombre à la plaque des deux ATLiens. Et peut-être aussi que le momentum était passé pour Future et Young Thug : qui peut bien vouloir d'une collab' de ces deux-là dans un monde où règnent Lil Uzi Vert et Lil Yachty, leurs rejetons illégitimes? Bref, séance de rattrapage avec le clip de "All da smoke", l'une des meilleures pièces de la tape, qui nous confirmait que, quand même, la paire avait bien fait de se réunir pour chanter ensemble le blues des millionnaires drogués. (ah oui, et pendant qu'on écrivait ses lignes, le duo a eu le temps de dégainer de un deuxième clip extrait de la mixtape - si quelqu'un comprend quoi que ce soit à leur stratégie promo, qu'il nous écrive un mail) 

Travis Scott & Quavo - Eye To Eye (Live on Jimmy Kimmel Live!)

 

Autre projet commun très vite relégué aux oubliettes : Huncho Jack, Jack Huncho, le tant attendu effort collaboratif de Quavo et de Travis Scott, finalement lâché sous la forme d'une tape dispo gratuitement sur Datpiff (pourquoi ? parce que le rap US). Comme pour Fewtch' X Thugga on reste clairement circonspect devant la mise en marché du projet. N'empêche, il y avait également de très jolis titres sur cette cassette ("Motorcycle Patches" <3), dont ce "Eye To Eye", ici interprété en live sur le plateau de Jimmy Kimmel. L'occasion de se rappeler que si Travis Scott n'est pas un incroyable rappeur, il reste quand même un immense performer. Et que si Quavo est un formidable musicien de studio, il fait un bien piètre showman (a-t-on déjà vu un rappeur plus raide sur scène?).

NBA YoungBoy - "Love is Poison" 

On vous avait prévenus dans notre dernière édition de Hood Therapy : NBA YoungBoy a le potentiel pour être l'une des nouvelles têtes d'affiche du hip hop US, dans le sillage de Kodak Black. Le gamin de Bâton-Rouge a d'ores et déjà ouvert les hostilités pour 2018, avec plusieurs nouveaux morceaux, dont ce "Love Is Poison" extatique. La force du rookie c'est de parvenir à synthétiser tout ce que l'emo thug rap a produit de mieux, de Boosie, àr Kevin Gates, en passant par Lil Durk, et de parvenir à le recracher dans des superbes chansons de moins de trois minutes. 

Dj Carnage ft. Mac Miller & MadeinTYO - "Learn How To Watch"

On a tendance à l'oublier mais c'est sur un titre produit par Carnage que Lil Uzi Vert a explosé à la face du monde (l'inoubliable "WDYW"). Le gava retente ici un coup en associant une paire d'emcees inattendue : le relou-redevenu-cool Mac Miller et le mumble rapperMadeinTYO. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le taff est fait : en deux minutes chrono, y en a partout sur les murs.