Goûte Mes Mix # 16

Télécharger le mix

Tracklist

1.    The Mythical Beats - Communicate (International Feel)
2.
    Footprintz - Golden Dreams (Visionquest)
3.
    Almunia - Travel (F. Dickinson Rmx) (Claremont 56)
4.
    40 Thieves - Crystal Mountain Thunder (Leng)
5.
    Maya Jane Coles - Sensless (2020 Vision)
6.
    M. Pagliara - Harmonize (Larj)
7.
    Mark E - Oranges (Ghostly)
8.
    The Miracles Club - Light Of Love (Ulysess Beatless Rmx) (Cutters)
9.
    Dj Yellow Feat. A. Suryanto - Je T´M (We Play House)
10.
 Tale Of Us - Valiant (Visionquest)
11.
 Agoria - Panta Rei (Danton Eeprom Rmx) (Infine)
12.
 Benoit Et Sergio - Let Me Count The Ways (DFA)
13.
 Runaway - Dead Dog Dub (Sal Ps Spoon Full Of Dub With Sean Bee) (On The Prowl Party Breaks)

Si vous nous lisez régulièrement (si ce n’est pas le cas, personne n’est parfait) vous aurez vite remarqué que notre rédaction a complètement craqué sur Massimiliano Pagliara. Son récent premier album, Focus For Infinity, pourrait déjà être considéré comme le meilleur LP du genre nu-disco/italo disco, grâce à des lignes de basses infernales et une science des claviers assurément digne des grands maîtres italiens. Sa force, c’est d’avoir su synthétiser à merveille les plus grands canons du genre, de la house en passant par le dark disco, l’italo et la nouvelle scène disco. Son auteur se défend pourtant d’avoir cherché à composer l’œuvre universelle en la matière : « C’est assez difficile pour moi d’établir les frontières entre ces genres, je suppose dès lors que je les ai inclus dans ma musique de manière naturelle. Tous ces genres sont connectés par une certaine forme d’obscurité, de profondeur ou d’inspiration cosmique. Focus For infinity c’était une façon personnelle d’exprimer toutes ces facettes, même si chaque titre possède son existence propre. »

Le résultat est immédiat: après un premier EP – Toxic Love – la machine Pagliara tape dans l’œil des dirigeants de Live At Robert Jonson qui décident de faire de l’Italien leur première référence dans le monde des « vrais albums » après avoir distillé une poignée de sélections mixées de référence. Mais c’est surtout l’occasion pour Massimiliano de creuser son projet sur un format plus en adéquation avec ses ambitions : « C’était absolument nécessaire pour moi de passer sur long format. L'EP me contraint finalement à me diriger vers des sentiers dancefloor là où je rêvais de créer ma propre histoire, c’était le seul moyen pour y parvenir enfin. Tout ce que j’espère c’est que l’auditeur y a trouvé son compte, et a pu suivre le fil rouge qui unit tous ces titres. »

L’éphèbe italien peut dormir tranquille. Focus For Infinity tient debout tout seul, et se déguste comme un vrai road-movie transalpin durant quatre-vingt minutes. Sa sélection est tout naturellement de très haute tenue : narrative, extrêmement bien calée et versée dans un groove omniprésent et malin. Une histoire d’équilibre, comme pour son album. C’est référencé à souhait et pourtant ça sonne définitivement comme un modèle pour tous les newbies de la scène. Massimiliano Pagliara nouveau pilier de la scène disco en 2011 ? Plus que jamais. Et cette sélection est là pour le prouver.

http://www.robert-johnson.de/