how i'm feeling now

Charli XCX

Asylum Records  |  2020
7 / 10
par Ludo  |  le 2 juin 2020

Le 6 avril, lors d’un Zoom improvisé avec ses fans, Charli XCX évoquait ses inquiétudes de femme et artiste confinée : « I really need to be creative to feel happy, and to make sure my mental health is staying on track ». C’est alors que lui est venue l’idée de réaliser un album avec l’aide de ses fans : ces derniers pouvaient lui envoyer des visuels, des productions, des textes ou même choisir le titre de certains morceaux. Bien sûr, cette interaction était dans les faits assez limitée et la chanteuse est restée à la manœuvre durant les 5 semaines et demie de conception de cet album.

Sans grande surprise, même à distance, la Britannique s'est entourée de son armada de collaborateurs habituels : le big boss de PC Music A.G. Cook a coproduit l’album et son petit ami Huck Kwong s’est chargé des clips. Mais à notre grand désespoir, pas le moindre featuring au tracklisting du projet. Bien évidemment, cette absence peut s’expliquer par les contraintes techniques et le caractère auto-centré du confinement. Mais il n’empêche, les habituels couplets graveleux de ses consœurs Cupcakke et Brooke Candy nous manquent déjà.

Plus expérimentales et chaotiques que sur Charli, les productions des sorciers de la nation hyperpop accentuent la claustrophobie et la crise existentielle que Charli XCX essaye de partager. Dans ce cadre, le décapant « Pink Diamond » qui ouvre l’album rappelle le côté abrasif de l'EP Vroom Vroom produit en grande partie par SOPHIE. Heureusement, la Charli XCX sait également rendre ses expérimentations plus charmantes, comme sur le morceau « detonate » où des crépitements colorés nous rappellent au bon souvenir de nos premières cassettes Nintendo.

Chose intéressante, Charli XCX n'a eu aucun souci a conserver le caractère brut et authentique des émotions qu’elle ressent sur le moment. C'est dans cet esprit que le morceau « enemy » a été enregistré juste après un entretien téléphonique avec sa psy. C’est aussi cette spontanéité proche de l’improvisation qui donne son charme à des morceaux comme « i finally understand ». Certes, l'Anglaise y parle encore une fois de son amour fou pour son compagnon, mais toujours avec cette vulnérabilité qui permet de rendre unique chacun de ses morceaux .

Bien évidemment, Charli XCX n’a pas eu envie d'opérer un virage clair dans sa carrière avec ce projet qui ressemble davantage à une mixtape qu’à un album en bonne et due forme. En restant fidèle à ses producteurs habituels et en conservant une formule hyperpop qui est sa marque de fabrique depuis quelques années déjà, how i’m feeling now s’adresse avant tout à ses fans. Mais vu leur dévouement et l'énergie dont ils font preuve à la moindre de ses apparitions, ils l'avaient bien mérité.

Le goût des autres :