C'est devenu une habitude : dès qu'on trouve le temps et (surtout) l'énergie, on vous concocte un petit résumé de l'actualité des mixtapes de rap US. C'est aussi devenu une habitude : on retrouve dans notre dossier pas mal d'éternels habitués de l'exercice, quelques rookies pleins d'amour et, de manière globale, beaucoup de belles choses à imposer à ses voisins. 

Jeff, Ruben & Tariq

Post Malone – August 26th

Depuis que son incroyable « White Iverson » a explosé les compteurs, Post Malone a continué de gravir l’échelle de la célébrité à grandes enjambées, allant même jusqu’à assurer les premières parties de la tournée US de Justin Bieber. Quoi qu'on pense du Beebz, jouer dans des arènes pleines à craquer est plutôt pas mal pour un gars qui donnait son premier concert devant 300 personnes il y a à peine un an. Que ce soit l’inaugural « Never Understand » ou le « Money Made Me Do It » avec 2 Chainz, Post Malone dévoile, dès les premières notes de 26th August, sa science du refrain accrocheur. Porté par les beats impeccables de FKi, le jeune homme originaire de Dallas parvient à s’aligner sur ses précédents succès – «  Too Young », « Go Flex » et « White Iverson » évidemment – sans faire de faux pas. De plus, l’alchimie avec les différents invités fonctionne correctement, même si on se demande ce que Jaden motherfucking Smith vient foutre sur le projet. Ainsi, que ce soit avec Jeremih ou avec le rookie Lil Yatchy, Post Malone semble avoir fait des choix cohérents dans la sélection de ses guests. Cette tape, qui ne révolutionnera pas l’industrie musicale, dévoile néanmoins tout le potentiel de Post Malone qui, on l’espère, nous proposera un premier album plus fourni en rebondissements le 26 août prochain.

Télécharger la tape

The Underachievers - It Happened In Flatbush

Ceux qui ont écouté Indigoism (et ils sont très nombreux) vous le diront : cette première tape des Underachievers contenait suffisamment de tubes pour qu'on promette une avenir radieux au duo new-yorkais. À cette époque, le groupe était dans les petits papiers de l'industrie, au même titre que Joey Bada$$ et les Flatbush Zombies. Et si ces deux derniers ont depuis parcouru pas mal de chemin, on a le sentiment que la paire Issa Gold / AK est à la traîne, incapable de convertir un potentiel immense en devises sonnantes et trébuchantes. Malgré un bon petit album l'année dernière et une chouette collaboration avec les Flatbush Zombies l'année d'avant, on a le sentiment que les Underachievers continuent de bien porter leur nom, incapable de mettre leurs couilles sur la table et d'occuper une belle place dans la cour des grands. Visiblement conscients de ce statut, les deux emcees ont mis les bouchées doubles pour nous pondre It Happened In Flatbush, tape courte mais très efficace. Rien n'est vraiment imprévisible sur cette nouvelle livraison qui décline les habituelles marottes Beast Coast sur 10 titres qui permettent surtout au duo de prouver sa complémentarité et sa volonté d'être dans le débauche d'énergie permanente. Bref, ce n'est pas avec ça qu'on va faire avancer le schmilblick, par contre, faudra être de très mauvaise foi pour dire qu'on s'est fait chier.

Télécharger la tape

Denzel Curry - Imperial

On ne pouvait pas ne pas vous parler d'Imperial, l’une des mixtapes événement de cette année 2016. Un projet tellement puissant qu’il continue, trois mois après sa sortie, de tourner sur nos enceintes - chose plutôt rare pour un produit Datpiff, avouons-le. En fait, cette cassette est un peu à 2016 ce que fut Ballin Like I’m Kobe de G-Herbo à 2015 : un pur moment de noirceur juvénile, un OVNI propulsé depuis nulle part sur la carte du hip-hop, une pièce maîtrisée de bout en bout par un emcee tout juste majeur. Denzel y affine la formule mise au point par le feu-Raider Klan. Le fond de sauce est toujours le son lo-fi/horrorcore de la Three 6 Mafia des années 90 mais il est ici rehaussé par le débit ultra nerveux et technique du jeune Floridien. Ajoutez à cela des rythmiques trap au goût du jour et un travail assez époustouflant sur les refrains (filez écouter celui de « ULT » pour vous en persuader) et vous tenez entre les mains une tape qui porte plutôt bien son nom. Pour ce qui est du contenu, on reste dans les territoires ésotériques qu’affectionne le crew de Carol City : il y est notamment question de l’Âge du Verseau, de voyages astraux et de la mort d’A$AP Yams…

Télécharger la tape

Lil Uzi Vert - Lil Uzi Vert vs The Rest of The World

Lil Uzi Vert est né dans un monde où Young Thug est devenu le nouveau standard de la star du rap. Pas étonnant de retrouver chez le natif de Philadelphie l’excentricité, le flow rappé-chanté et les divagations de nouveau riche typiques du style de l’ATLien. Sur Lil Uzi Vert Vs The World pourtant, il se distingue de son modèle par une folie davantage maîtrisée, la mélodie étant mise au service des morceaux, de la recherche de potentiels singles. Ainsi, peu de déchets parmi les 9 titres que comptent la tape. À la production, Don Cannon, Metro Boomin, Wondagurl et le méconnu Maaly Raw cuisinent une musique de l’espace, truffée de sonorités étranges et surprenantes (les accordéons de « Ps & Qs »), donnant effectivement l’impression que, comme le sous-entend le titre du projet, Lil Uzi Vert vient d’un autre monde. Pas de doutes cela dit, l’objectif de toute cette petite troupe reste de placer le rookie dans les charts US. Et on les comprend : il n’y a qu’à jeter une oreille à la ballade amoureuse « Grab The Wheel » pour comprendre le potentiel bankable de la petite mitraillette de Philadelphie.

Télécharger la tape

FKi's 1st - First Time For Everything Pt. 1 EP

FKi est un duo de producteurs d'Atlanta qui s'est fait un nom en 2010 grâce à la production de bangers pour le groupe Travis Porter. Depuis les succès de "Ayy Ladies" et "Make It Rain", la team FKi a continué son petit bonhomme de chemin en fournissant des beats à T.I., 2 Chainz, Spodee et Post Malone jusqu'à être couronnée "hottest production team" d'ATL par XXL Magazine l'an dernier. 1st Down et Sauce Lord Rich - les deux membres de FKi - sont notamment derrière "White Iverson", l'OVNI au 170 millions de vues sur Youtube qui a permis à Post Malone de lancer la carrière prometteuse dont on vous a parlé plus haut. Mais aujourd'hui, c'est bien FKi qui nous intéresse et plus particulièrement 1st Down. Car malgré son talent incontestable pour la création d'instrus, 1st aime également pousser la chansonnette et le MC/producteur a récemment balancé un premier EP sur la toile via Mad Decent. Sur First Time for Everything, Pt. 1, on retrouve 1st évidemment accompagné de Post Malone, mais on y découvre également des interventions de l'anglais Danny Seth, de l'inconnu Elkka, du crapuleux Bankroll Fresh ou encore un son avec ILoveMakonnen pour un petit projet bien sympa, totalement dans l'air du temps, respectueux des tendances dominantes et qui regroupe une ribambelle de talents méritant vraiment le détour.

Télécharger la tape