Visiblement, on peut encore croire dans le potentiel d'Azealia Banks

Visiblement, on peut encore croire dans le potentiel d'Azealia Banks

par Jeff  |   le 09-04-2018

On peut au moins dire deux choses au sujet d'Azealia Banks: qu'elle a un talent certain derrière le micro (personne n'a pu oublier ceci), et qu'ouvrir un compte Twitter a été l'une des pires décisions de sa vie. Visiblement sortie d'une traversée du désert qu'elle s'est elle-même infligé, l'Américaine signe son retour plus de deux ans après l'EP Slay-Z, complètement passé sous silence alors qui contenait son lot de jolies choses qui donnent envie de brûler des calories. Premier extrait de son nouvel album Fantasea II, "Anna Wintour" voit la féline Américaine revenir aux fondamentaux: mélanger hip hop et musique électronique dans une démarche qui pourrait sentir l'arnaque mais se révèle souvent d'une vraie fraîcheur. Tout n'est pas parfait sur "Anna Wintour", mais quand Azealia Banks se montre sous son meilleur jour (en gros quand elle se hisse au niveau d'une Nicki Minaj ou d'une Missy Elliott au micro), on a envie de croire à son retour en grâce.