Que faut-il penser du nouvel EP de Drake?

Que faut-il penser du nouvel EP de Drake?

par Ruben  |   le 05-03-2021

Certified Lover Boy, le sixième album studio de Drake, aurait dû sortir en janvier 2021 ; du moins, c’est ce que le teaser publié sur les réseaux du rappeur canadien laissait penser. Pourtant, arrivé début février, pas l’ombre d’un single à se mettre sous la dent. Impatients, des millions de fans harcèlent alors @champagnepapi pour exiger des explications ; ce dernier finira par justifier ce report imprévu par une réhabilitation plus longue que prévue de sa chirurgie du genou, subie en octobre dernier. Silence radio depuis.

Or, contre toute attente, les choses ont finalement commencer à bouger cette semaine du côté de chez OVO Music. Non pas pour fixer la date de sortie de CLB, mais pour annoncer l’arrivée imminente de Scary Hours 2, un mini EP. En effet, Scary Hours premier du nom, sorti en janvier 2018, comprenait seulement deux titres, « Diplomatic Immunity » et un certain « God’s Plan », un sympathique single qui deviendra tout simplement le plus gros hit de la carrière de Drake.

Mais cette fois-ci, pas de plan foireux. Scary Hours 2 est bien arrivé hier soir comme prévu et comporte trois tracks: « Whats Next », un énorme tube qui va affoler les clubs et les compteurs, « Wants and Needs », autre banger en compagnie de l’incontournable Lil Baby, et enfin un dernier titre au sample nostalgique, qui nous rappelle explicitement la belle époque Nothing Was The Same, intitulée « Lemmon Pepper Freestyle » sur laquelle intervient le boss Rick Ross, avec qui l’alchimie fait des étincelles depuis 2010.

Sans pour autant révolutionner la discographie de Drizzy, le mini-projet nous en dit un peu plus sur son état d’esprit actuel. Scary Hours 2 joue ainsi le même rôle d’éclaireur que son prédécesseur: l’EP est là pour prendre la température, permettre au boss d’OVO d’expérimenter de nouveaux flows et habilement relancer la hype avant l’arrivée tant attendue de CLB.