Fuzati empêche la sortie du DVD de "Un jour peut-être. Une autre histoire du rap français"

par Jeff  |  le 21-04-2015

L'année dernière, peut-être avez-vous eu l'occasion de mater Un jour peut-être, le documentaire de Romain Quirot, Antoine Jaunin et François Recordier qui avait pour ambition de raconter "une autre histoire du rap français" - celle de TTC, des Svinkels, de Grems, de La Caution ou du Klub des Loosers. L'occasion rêvée de revenir sur tout un pan de l'histoire du double H hexagonal, qui avait connu au début des années 2000 une phase extraordinaire de son histoire, marquée par une créativité folle et des album qui n'ont aujourd'hui pas pris une ride.

Et ici, vu qu'on avait pas eu la chance de visionner l'objet, on se faisait ici une joie d'investir dans le DVD, dont la sortie était en préparation. Pourtant, on apprend aujourd'hui que cette sortie n'aura pas lieu. Le coupable? Fuzati, le emcee masqué qui incarne le Klub des Loosers.

Dans un long message sur la page Facebook officielle du documentaire, l'équipe d'Un jour peut-être explique que Fuzati s'est opposé à l'utilisation de son image et de sa musique pour ce DVD. L'homme "qui a coulé le Klub des 7" se prend une belle volée de bois vert venant de mecs qui ont investi un temps dingue dans le projet, et qui sont logiquement dégoûtés: "Merci à toi, Fuzati. Tu es le seul artiste qui nous a demandé des modifications du film suite à certains propos tenus que tu n'assumais plus. Modifications que nous avons faites pour ton bon plaisir. Pourtant, ça ne t'a pas suffi. En plus de n'avoir jamais défendu ce projet indépendant - qui avait pourtant bien besoin du soutien des artistes - tu as jugé plus classe d'y participer, de prendre tes droits, avant de le détruire à chaque fois que tu le pouvais. Et c'est plutôt réussi : tu signes aujourd'hui son arrêt de mort.

Evidemment, la déception est aussi grande que notre incompréhension. Nous avons cherché à rendre hommage aux protagonistes de ce mouvement... A un mouvement dont tu fais partie. Simplement, nous l'avons fait sans chercher à transformer notre film en support de promo, comme tu l'espérais.

Aujourd'hui, nous sommes tous passés à autre chose et nous n'avons ni l'énergie, ni l'envie de nous battre contre toi. Tu as coulé le Klub des 7, tu coules aujourd'hui le seul documentaire qui s'intéressait à ton histoire."

Triste histoire, même si un droit de réponse de Fuzati est évidemment le bienvenu histoire qu'on puisse vraiment tirer cette histoire au clair. Mais bon, venant d'un mec qui baise les gens (avec une classe folle, faut-il le préciser), il fallait être préparé au pire...