Longue vie Pimp C! Premier extrait du nouvel album du regretté Underground King

Longue vie Pimp C! Premier extrait du nouvel album du regretté Underground King

le 06-11-2015

Pimp C est décidément partout ces derniers temps : après la publication de sa biographie en juillet dernier, voici qu'on nous promet un nouvel album de l'ex-Underground King. Rappelons que le Texan est mort d'une overdose de sizzurp dans sa chambre d'hôtel à Los Angeles, le 4 décembre 2007. Avant cela, il avait marqué à jamais l'histoire du rap avec cinq albums studios (tous impeccables) avec son groupe UGK et deux solos de très haute tenue. 

On en sait donc plus sur ce nouvel album posthume. Il s'intitule Long Live The Pimp et sortira le 4 décembre 2015, soit 8 ans jour pour jour après le décès de la moitié de UGK, le groupe qu'il formait avec son compère Bun B. Le cinquième LP du roi du Texas sera distribué par le label indépendant Mass Appeal, détenu par Nas et sur lequel sont notamment signés la machine de guerre Run The Jewels et le prometteur rookie Bishop Nehru.  

La tracklist dévoile un casting XXL composé, en grande partie, des habituels collaborateurs de Chad Butler : les pionniers de la scène rap de Houston (Bun B évidemment, Devin The Dude, Lil Keke, E.S.G et Slim Thug) ou d'autres places fortes du hip hop sudiste (8 Ball & MJG, Juicy J, David Banner, T.I.), ainsi quelques nouveaux venus, qui sont tout des usual suspects : Ty Dolla $ign, A$AP Rocky (pour "Wavybone", déjà présent sur l'album du new-yorkais), Nas et Lil Wayne.

L'ex-star de Cash Money Records est d'ailleurs invité sur "3 Way Freak", premier extrait de l'album à venir, et en écoute ci-dessous. Le morceau est un single classe et chiadé au possible, dans la plus pure tradition de la soul un peu salace de Sweet Jones (l'un des alias de Pimp C). Seul l'autotune hors-sujet de Tunechi empêche le morceau de vraiment décoller. Dommage.  

Au vu des déclarations des différentes parties impliquées dans la conception de l'album (Chinara Butler, la veuve du rappeur est, en grande partie, à l'initiative de ce nouveau projet), il se peut que ce troisième opus posthume (le troisième après The Naked Soul of Sweet Jones en 2010, et Still Pimping en 2011) soit un peu plus qu'un bricolage de studio destiné à renflouer les caisses. Verdict le 4 décembre prochain donc.