Le documentaire sur le naufrage du Fyre Festival débarque sur Netflix

Le documentaire sur le naufrage du Fyre Festival débarque sur Netflix

par Jeff  |   le 12-01-2019

L'équation est connue depuis des siècles : plus il y a de l'argent à se faire, plus la probabilité de nager avec les margoulins augmente. Et dans le genre business juteux, le festival musical se pose là depuis quelques décénies. Concept à la base assez simple devenu une "expérience totale" plutôt qu'une occasion de simplement boire des coups et écouter des artistes qu'on aime, le festival musical est une industrie multi-milliardaire, et un objet de convoitise qui s'offre à l'occasion des accidents industriels. Et dans cette catégorie peu envieuse, le Fyre Festival trône tout en haut du classement, probablement suivi de près par Woodstock 99.

Pourtant, le Fyre Festival avait tout pour être une réussite : un fondateur avec les poches bien profondes (Billy McFarland disait peser 90 millions de dollars à ses investisseurs potentiels), un partenaire connu de tous (Ja Rule) et des Instagrammeurs parmi les plus influents du monde (Bella Hadid, Emily Rajatowski) payés rubis sur ongle pour refourguer la came. Ou plutôt la camelote. En effet, quand les premiers festivaliers ont débarqué en avril 2017 aux Bahamas où ils étaient censés assister à des concerts de Major Lazer ou Migos, ce qu'ils ont trouvé, c'est un site absolument pas finalisé, des groupes aux abonnés absents, des installations au comfort digne d'un camp de réfugiés en Syrie et un repas frugal.

Au final, aucun concert n'a eu lieu, le festival a vite été annulé et cette histoire s'est terminée devant un tribunal : énorme amende et jolie petite peine de prison pour Billy McFarland. C'est ce naufrage assez incroyable que le documentaire FYRE : The Greatest Party That Never Happened racontera sur Netflix dès ce vendredi 18 janvier. Et à une semaine de la sortie du documentaire réalisé par Chris Smith (Jim & Andy: The Great Beyond), on a droit à un trailer en bonne et due forme.