Kali Uchis est prête pour rouler sur le R&B de 2018

Kali Uchis est prête pour rouler sur le R&B de 2018

par Jeff  |   le 07-02-2018

Un peu à l'image d'un Thomas Meunier parti d'un pauvre club de Gaume à boire des Orval dans une caféteria toute pourrie pour finir au bras d'une bombe sexuelle à la fête d'anniversaire de son coéquipier Neymar, Kali Uchis franchit calmement et méthodiquement les échelons qui devraient la mener au mieux vers la gloire, au pire dans un bel étang où elle frayera les filles les plus passionnantes du R&B moderne comme SZA, Solange ou Jorja Smith.

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, la chanteuse née en Colombie a déjà collaboré l'année dernière avec l'Anglaise, preuve qu'elle sait s'entourer et que sa liste d'amis et admirateurs compte parmi les mieux fournies du milieu: BADBADNOTGOOD, Kaytranada ou Diplo lui ont tous offert des productions par le passé; Lana Del Rey ou Leon Bridges lui ont proposé une place dans leur tourbus; on a pu l'entendre chanter sur le Humanz de Gorillaz; et des MC's comme Vince Staples ou Tyler The Creator se sont par le passé fait un plaisir de venir pimenter l'un de ses titres.

La relation entre Tyler et la chanteuse est d'ailleurs particulièrement forte, puisqu'ils se croisent à intervalles très réguliers pour collaborer sur les albums de l'un et de l'autre - elle était notamment présente sur CHERRY BOMB.

Et justement, histoire de teaser son premier album (au sujet duquel on ne sait quasiment rien malheureusement), on a eu droit ces derniers jours à un single qui coche toutes les cases de la liste des trucs qu'il faut faire pour se mettre dans la poche grand public, trendsetters et fines bouches: vous prenez un , ballade R&B qui a l'élégance d'hier et le groove d'aujourd'hui, vous filez les bandes à des mecs qui s'y connaissent (BADBADNOTGOOD), vous ajoutez des featurings qui n'ont rien de paresseux (tant Bootsy Collins que Tyler The Creator sont vraiment à leur meilleur niveau) et vous laissez une réalisatrice à l'esthétique unique (l'Anglaise Nadia Lee Cohen) venir mettre la cerise sur ce beau gâteau.

Cela donne "After The Storm", déjà un de nos titres de 2018, qui a pour seul inconvénient de placer la barre de nos attentes très très haut.