Institubes arrête les frais pour de bon

Institubes arrête les frais pour de bon

par Jeff  |   le 21-03-2011

Après huit années passées à célébrer une certaine vision de la musique électronique made in France et à enquiller les singles et les albums, le label parisien Institubes a décidé de mettre la clé sous le paillasson. Dans un communiqué en anglais paru sur le site de la structure, Jean-René Etienne et Emile Shahidi expliquent les raisons qui les ont motivés à prendre cette bien triste décision. On y parle notamment de climat économique peu favorable, d'industrie musicale toujours aussi moribonde et d'une certaine intégrité qui a causé la perte d'Institubes. Quoiqu'il en soit, on retiendra d'Institubes pas mal de bons moments dont l'éclosion de gens comme Surkin, Para One ou Tacteel, le magistral Buffet des anciens élèves de l'Atelier, l'album ambitieux et sous-estimé d'Alizée ou un gros paquet de soirées bien fendardes. On se réjouira également du fait que nombres de poulains de l'écurie ont déjà trouvé refuge ailleurs et devraient rapidement donner de leurs nouvelles. Enfin, les pontes d'Institubes nous annoncent une ultime nouba (détais à suivre) pour enterrer la bête comme il se doit. Bonne route à eux donc...