Iggy Pop aime un peu trop la France à notre goût

Iggy Pop aime un peu trop la France à notre goût

par Jeff  |   le 04-04-2012

On dirait qu’Iggy Pop aime beaucoup la France. Par contre, il n’est pas certain que l'iguane tombe sur les bons Français pour l'orienter dans ses choix. Ou qu’il ait une idée parfaitement bonne de ce que doit être la belle culture française. Ainsi, ces derniers mois, l’ami Iggy nous a bien fait poiler en allant cachetonner pour les Galeries Lafayette ou sur un album de reprises de chansons de Noël de Michel Legrand. Quoi, vous avez zappé ça? Allez, petite séance de rattrapage.

Et donc, Iggy Pop persiste et signe. Après un album inspiré par le roman La possibilité d’une île de Michel Houellebecq, le voilà qu’il revient avec Après, un album constitué de dix reprises, dont la moitié en français. Et au niveau des artistes retenus, ce n’est pas de la gnognotte ma petite dame: Serge Gainsbourg ("La Javanaise"), Henri Salvador ("Syracuse"), Edith Piaf ("La Vie en Rose"), Georges Brassens ("Les Passantes") et, cerise sur la gâteau au gout de grand portenawak, ce bon vieux Jo Dassin ("Et si tu n'existais pas"). Pour les titres en Anglais, Iggy Pop n’a pas été chercher bien loin, en optant pour des morceaux des des Beatles ou de Frank Sinatra. Mais ce n’est pas tout. La stratégie de vente vaut elle aussi son pesant d’or pour un artiste confirmé comme lui: l'album sortira le 14 mai en exclusivité sur le site Vente-privee.com. Il sera également distribué en numérique à compter du 14 mai avant d’être enfin disponible physiquement. On n'a malheureusement pas d'extraits de ce Après à vous faire découvrir, mais on imagine qu'il y en aura pour encenser les qualités de crooner d'Iggy Pop, là où on se foutrait de la gueule d'un artiste moins accompli si une telle idée lui passait par la tête. Mais on fait déjà les mauvaises langues alors qu'on n'a pas entendu la moindre note du bazar. Allez, on attendra le mois de mai pour se moquer.