Freerotation est probablement l'un des meilleurs festivals au monde. La preuve avec ces sets de Surgeon et Objekt.

Freerotation est probablement l'un des meilleurs festivals au monde. La preuve avec ces sets de Surgeon et Objekt.

par Jeff  |   le 18-07-2015

Chaque année, le festival gallois Freerotation fait rêver de nombreux fans de musique électronique. Déjà parce qu'il est situé au Pays de Galles, et que c'est dépaysant. Ensuite parce qu'il n'est accessible qu'aux membres de la communauté Freerotation, qu'on ne peut rejoindre que sur invitation lors d'un tirage au sort annuel. Enfin parce que l'événement s'offre chaque année une programmation qui réunit le gotha de la belle musique électronique, celle qui ne joue pas sur les effets de manche, bouscule les codes et met tous les sens en éveil et nos neurones à contribution.

La preuve? Cette année, on croisait notamment Peter Van Hoesen, Lucy, Donato Dozzy, Peverelist, Lowtec, Tama Sumo, Karenn ou encore la clique Hessle Audio - pour la programmation complète, ça se passe ICI. Parmi les sets captés lors de l'événement (ndr: qui s'est tenu la semaine dernière) et disponibles sur Soundcloud, on voulait vous parler des prestations d'Objekt et Surgeon

Le Teuton de chez PAN d'abord, à qui on avait confié la lourde tâche de boucler le festival après trois journée intenses de libations. Conscient de l'importance de la mission et de la fatigue qui devait avoir envahi pas mal d'organismes, le Berlinois n'y est pas allé par quatre chemins avec un set qui ne s'est pas encombré de préliminaires et a ratissé très large - on croise sur le tracklisting des gens comme Aphex Twin, DJ Sneak, Prurient, Clark, Plastikman ou Underground Resistance. C'est d'un dynamisme fou et blindé de good vibrations et d'une technique dingue. Bref, c'est tout simplement l'un des podcasts les plus chouettes qu'on ait entendu ces derniers mois.

Surgeon maintenant. Chaque année l'Anglais est de la partie, avec des intentions à chaque fois différentes. Pour cette édition 2015, c'est un set ambient qu'Anthony Child a livré au public de Freerotation. Une improvisation de 90 minutes, captée dans une yourte au milieu de laquelle Surgeon était assis à même le sol. Forcément, c'est un peu moins accessible que la palanquée de tubes sélectionnés par Objekt, mais ça n'en reste pas moins une prestation qui comblera de bonheur les oreilles un brin plus exigeantes.