Enorme séquence émotions pour le passage de J. Cole chez David Letterman

Enorme séquence émotions pour le passage de J. Cole chez David Letterman

par Jeff  |   le 11-12-2014

Cet été, dans la foulée du meurtre de Mike Brown par un policier à Ferguson dans le Missouri, J. Cole s'était fendu d'un titre déchirant, "Be Free", qui avait vite fait le tour des internets. Si on énormément parlé de ce morceau (et à très juste titre), on a fait beaucoup moins de foin autour du nouvel album du emcee, sorti ces jours-ci dans un incompréhensible anonymat. C'est ce 2014 Forest Hills Drive que J. Cole est venu défendre sur le plateau de David Letterman. Mais plutôt que d'interpréter le dernier single issu du disque, "Apparently", J. Cole nous a sorti "Be Free" de son chapeau, ce qui est finalement assez logique vu les récents évènements aux Etats-Unis. Mais plutôt que de nous jouer la version entendue pendant l'été, J. Cole l'a modifiée en ajoutant un couplet rappé qui n'épargne pas Obama - "No disrespect, in terms of change / I haven't seen any / Maybe he had good intentions / But was stifled by the system / And was sad to learn that he actually couldn't bring any..." En tout cas, les mois passent, et le titre est toujours aussi touchant, et cristallise à lui seul pas mal de maux qui déchirent aujourd'hui les Etats-Unis.