Avec Wear Your Wounds, Jacob Bannon (Converge) laisse un peu souffler ses cordes vocales

Avec Wear Your Wounds, Jacob Bannon (Converge) laisse un peu souffler ses cordes vocales

par Jeff  |   le 19-06-2019

À la base projet solo du gueulard en chef de Converge, Wear Your Wounds a progressivement acquis le statut de groupe à proprement parler, avec des membres (anciens ou actuels) de formations comme Cave In, Hatebreed ou Trap Them pour épauler Jacob Bannon dans la lourde tâche d'exister en dehors d'un des groupes les plus importants des musiques dures de ces 20 dernières années.

Et pour y arriver, un peu à l'image d'un Chino Moreno lorsqu'il est en congé des Deftones, l'Américain opte pour la stratégie du contre-pied, déjà entrevue sur WYW en 2017. En effet, sur son successeur qui sortira le 12/07 sur Deathwish Inc., Jacob Bannon a l'intelligence de ne pas recycler des idées qui n'auraient pas eu l'aval des autres membres de Converge, mais bien de proposer quelque chose de vraiment nouveau.

Ici, toute la mythologie punk-hardcore est évacuée sans ménagement et laisse la place à une musique chargée en émotions, et qui réussit le petit exploit d'être à la fois aérienne et heavy as fuck, à l'image de "Shrinking Violet", imparable second extrait qui permet à Jacob Bannon de toucher un public peut-être pas réceptif aux agressions permanentes de Converge. Respect, encore et toujours.