Alessandro Cortini ressort son EMS Synthi AKS et compose deux formats courts avec

Alessandro Cortini ressort son EMS Synthi AKS et compose deux formats courts avec

par Aurélien  |   le 16-09-2020

Plutôt d'humeur productive entre un Volume Massimo d'excellente facture et un album avec Daniel Avery (Illusion of Time) pas dégueulasse, c'est sur son Bandcamp qu'Alessandro Cortini continue ce beau run, assumant encore un peu plus son statut d'artiste solo loin de la troupe de Nine Inch Nails.

Sa dernière lubie en date ? Ressortir de sa boîte ce EMS Synthi AKS, qui lui avait déjà rendu de beaux services sur Avanti en 2017. On parle d'un synthétiseur analogique très correctement côté à l'argus (comptez rarement en dessous de 5000 euros l'unité) et sur lequel il rejoue à nouveau de façon compulsive, à la manière de Soulwax et de leur disque entièrement composé avec son grand frère le EMS Synthi 100, le temps d'une paire de formats courts bruts et radicaux.

Le résultat de ses travaux est disponible sur les deux volumes de la série Memorie, qui compte un total de huit titres dans la lignée de l'esthétique sombre et désincarnée de Volume Massimo, quelque part entre drone et ambient. Autant vous prévenir : c'est le gouffre de Helm dès les premières minutes, et c'est beau comme du Aphex Twin sous Tranxène.