Les festivals forment une très grande famille : chez GMD, on aime autant l’anarchie de Dour que l’exigence de la programmation de la Route du Rock. Si l’on parle toujours des mastodontes de l’été, tels Werchter, Glastonbury, Main Square, Sziget, ou les Vieilles Charrues, leur ombre médiatique cache souvent de petites pépites, s’étalant sur toute l’année. De taille et d’ancienneté très variables, ces festivals « alternatifs », plus ou moins confidentiels, regorgent de groupes de qualité. Dans ce dossier, nous avons sélectionné dix festivals pour vous guider. Ils se trouvent à distance raisonnable de Paris et Bruxelles, proposent des tarifs ultra compétitifs et sont facilement accessibles en voiture . Merci qui ?

Jeff, Maxime V., Sim

Easter In The Sun Festival (FR)

Quand ? Du 3 au 5 avril 2015
Où ? A Nice. A 930 km de Paris, à 1230 km de Bruxelles.

Y’avait qui l’année dernière ? Première édition du festival en 2015

Y’a qui cette année ? La programmation arrive au compte-goutte depuis le début du mois. The Fucking Brillants, François Virot, Appletop, Johnny Hawaii, Bisou, Oh! Theladystone, Fable Dust, Postocoïtum, Stereogramm, El Botcho, etc.

Pourquoi c’est bien ? Parce qu’il est rare de voir un festival miser sur une programmation 100% indépendante, entièrement dédiée aux découvertes et aux talents locaux, qui plus est au mois d’avril. Parce que le Easter In The Sun propose de découvrir l’envers du décor bling bling de la Riviera française.

Je veux plus d’infos ! www.facebook.com/easterinthesunfestival/timeline

This Is Not A Love Song Festival (FR)

Quand ? Du 29 au 31 Mai 2015
Où ? A Nîmes, dans la SMAC Paloma et devant une scène en plein air. A 710 km de Paris, A 977 km de Bruxelles.

Y’avait qui l’année dernière ? The Brian Jonestown Massacre, Slowdive, The Jon Spencer Blues Explosion, Temples, Suuns, Lee Ranaldo & The Dust, Filthy Boy, Cat Power, Neutral Milk Hotel, Midlake, The Black Lips, Earl Sweatshirt, Ty Segall, Wooden Shjips, Har Mar Superstar, Courtney Barnett, Daniel Avery, Findlay, Jungle, Sky Ferreira entre d’autres.

Y’a qui cette année ? Caribou, Thee Oh Sees, Thurston Moore, Swans, Dan Deacon, Fucked Up, Public Service Broadcasting, Ought, Morgan Delt, Mikal Cronin, Kevin Morby, DBFC, The Divine Comedy, Ariel Pink, Sun Kil Moon, Giant Sand, Paranoid London, The Juan Maclean, Grand Blanc, Only Real, Twerps, Aquaserge, Puts Marie, Bagarre, Waxahatchee, Vaudou Game, Interpol, Allah-Las, Foxygen, Torche, Sleaford Mods, Unknown Mortal Orchestra, Badbadnotgood, Weedeater, Viet Cong, Ratking… D’autres noms sont à venir.

Pourquoi c’est bien ? Parce que le TINALS offre ni plus ni moins l’une des plus belles programmations françaises avant les grands rendez-vous de l’été. Et parce que le TINALS propose d’aller écouter l’ensemble de ce line-up taille patron pour 60 euros (les pass 3 jours early birds, maintenant épuisés, atteignaient seulement 45 euros). Lancé en 2013 par la SMAC nîmoise Paloma, le festival s’est vite imposé comme un petit frère du glorieux et plus onéreux aîné Primavera Sound Festival. Savant mélange de pointures plus ou moins rares sur scène et de nouveaux talents pointus, de concerts en salle et de messes nocturnes à ciel ouvert, le jeune festival nîmois a rapidement grimpé les échelons de l’indie et pourrait devenir un véritable poids lourd.

Je veux plus d’infos ! thisisnotalovesong.fr/2015/

Best Kept Secret Festival (NL)

Quand ? Du 19 au 21 juin 2015
Où ? A Hilvarenbeek, dans le sud des Pays-Bas. A 130 km de Bruxelles seulement, à 430 km de Paris.

Y’avait qui l’année dernière ? Interpol, Franz Ferdinand, Belle & Sebastian, Caribou, Factory Floor, Mogwai, Nils Frahm, Metronomy, Archie Bronson Outfit, Fucked Up, Young Fathers, Elbow, etc.

Y’a qui cette année ? The Libertines, The Jesus & Mary Chain, Death Cab For Cutie, Earl Sweatshirt, Future Islands, Jonny Greenwood, Metz, Alt-J, Royal Blood, Noel Gallagher, The Vaccines, etc.

Pourquoi c’est bien ? Parce que ce festival porte bien son nom. Alors qu’on est à même pas deux heures de voiture de Bruxelles, vous ne trouverez pas grand monde pour évoquer ce festival très jeune – sa première édition s’est tenue en 2013. Ensuite, vu les dates, les vieux cons se réjouiront de ne pas se retrouver entourés d’étudiants qui profitent de l’événement pour fêter la fin des examens – et donc pensent plus à la prochaine bière qu’à la musique. Enfin, les vieux cons qui exècrent la musique électronique se réjouiront d’un line-up qui ressemble fort à une version light du Pukkelpop, avec la musique électronique et le hip hop en moins. Bref, là où pas mal de festivals jettent de la poudre aux yeux avec des affiches kilométriques qui débordent de merde, le Best Kept Secret resserre les rangs et propose l’une des plus belles affiches de l’été pour le fan de rock indé pas trop exigeant.

Je veux plus d’infos ! www.bestkeptsecret.nl/en/

Le Paris International Festival Of Psychedelic Music (FR)

Quand ? Du 1er au 5 juillet 2015
Où ? Paris, dans six salles différentes. La première édition s’était déroulée à La Machine du Moulin Rouge et à La Plage du Batofar pendant trois jours.

Y’avait qui l’année dernière ? The Soft Moon, The KVB, The Cosmic Dead, Wall Of Death, The Underground Youth, Spectral Parc, Qoso, Low Jack, Mondkopf, Toy, Zombie Zombie, The Blue Angel Lounge, The Oscillation, Radar Men From The Moon, Go!Zilla, The Blondi’s Salvation, Wall/Eyed, Cabaret Contemporain, Zadig, Orval Carlos Sibelius, Forever Pavot.

Y’a qui cette année ? Pas d’annonce officielle, pour l’instant. C O S M O S, organisateur d’événements liés à la musique psyché tout au long de l’année en partie chapeauté par le festival, a déjà programmé pour cette année The Growlers à Bordeaux ainsi que The Soft Moon et Moon Duo à Paris.

Pourquoi c’est bien ? Parce que le Paris Psych a une cible et vise en plein dans le mille. Dès sa première édition l’année dernière, ces Parisiens ont décidé, dans la foulée de Liverpool, de poursuivre l’exigence et la qualité de la programmation de l’Austin Psych Fest, un rassemblement dédié aux guitares aussi affûtées qu’ondulantes devenu une référence en seulement sept ans d’existence. Tout comme chez les Texans, le Paris Psych Festival propose d’apprécier des valeurs sûres du psyché et sa nouvelle scène, loin du kitsch peace & love. Taillé pour les aficionados de la Route du Rock, le Paris Psych Fest est bien parti pour s’installer lui aussi dans le paysage des festivals de niche. Sans oublier que cette année, la fête se prolongera pendant deux jours supplémentaires.

Je veux plus d’infos ! www.facebook.com/events/1552287985040457/

Woo-Hah Festival (NL)

Quand ? Le samedi 4 juillet 2015
Où ? Dans une espèce de friche industrielle le long d’une voie ferrée de Tilburg, sympathique commune batave que l’on situera grosso modo entre Anvers et Rotterdam. 125 km et 420 kilomètres séparent les lieux de Bruxelles et Paris, respectivement.

Y’avait qui l’année dernière ? Mos Def, Danny Brown, Earl Sweatshirt, YG, Chance The Rapper, Isaiah Rashad, Dope D.O.D., etc.

Y’a qui cette année ? Run the Jewels, Joey Bada$$, Tavi$ Scott, Freddie Gibbs, Cypress Hill et Vince Staples sont déjà confirmés.

Pourquoi c’est bien ? Honnêtement, difficile de vous parler de l’organisation en tant que telle, vu qu’on a jamais mis les pieds au Woo-Hah. Par contre, les photos semblent indiquer un truc assez détendu et bien organisé. Et puis il faut être honnête : ils sont finalement plutôt rares les festivals qui mettent en avant une certaine idée de la scène hip hop indé, trop souvent cantonnée à jouer les bouche-trous dans les programmations de pas mal de festivals européens à la renommée bien établie.

Je veux plus d’infos ! www.woohahfestival.com

Dekmantel Festival (NL)

Quand ? Du 30 juillet au 2 août 2015
Où ? Principalement dans le Amsterdamse Bos, un parc situé en bordure de la capitale néerlandaise, à un jet de pierre de l’aéroport international de Schiphol. Mais aussi dans le centre de la ville pour les after parties. A 200 km de Bruxelles, à 500 km de Paris.

Y’avait qui l’année dernière ? Daphni, Andrew Weatherhall, Levon Vincent, Karen, Jeff Mills, Luke Slater, Âme, Robert Hood, Jamie XX, Plaid, Tale of Us, DJ koze, Mount Kimbie, Ben Klock, Surgeon ou encore Optimo. Bref, la crème de la crème de la musique électronique actuelle.

Y’a qui cette année ? Dixon, Madlib, Four Tet, Carl Craig, Siriusmodeselektor, Squarepusher, Model 500, Ricardo Villalobos, Clark, Recondite, Floating Points, Objekt, Motor City Drum Ensemble, John Talabot, notamment.

Pourquoi c’est bien ? Parce que si il y a bien un festival consacré à la musique électronique qui est en train de monter (et qui est surtout moins loin que les grosses machines croates à la Dimensions), c’est le Dekmantel. A la fois organisateur de soirées et label le reste de l’année, le festival amstellodamois s’est construit en deux éditions seulement une énorme réputation. Il faut dire que l’ambiance y est toujours très cool et le confort du festivalier optimal. Et on ne vous parle même pas de l’affiche, qui frôle à chaque fois le sans-faute. Bref, c’est LE festival qui monte en Europe et qui va vite devenir trop petit. Bref, c’est vraiment le moment d’en profiter.

Je veux plus d’infos ! www.dekmantelfestival.com

End of the Road (UK)

Quand ? Du 4 au 6 septembre 2015
Où ? Dans les Larmer Tree Gardens, près de Blanford, dans le Dorset. A 620 km de Paris, A 522 km de Bruxelles.

Y’avait qui l’année dernière ? St. Vincent, The Flaming Lips, Yo La Tengo, Temples, Archie Bronson Outfit, John Grant, Tinariwen, Hookworms, The Wytches, etc.

Y’a qui cette année ? Sufjan Stevens, Tame Impala, My Morning Jacket, Future Islands, The War on Drugs, Saint Etienne, Ought, Natalie Prass, Kevin Morby, Jacco Gardner, Pond, Fat White Family et plein d’autres trucs très cools.

Pourquoi c’est bien ? Déjà parce que ça nous permet de vous rappeler qu’il n’y a pas que Londres au Royaume-Uni et que cette magnifique capitale n’est certainement pas représentative du reste du pays. Ensuite parce que les fans hardocre de musique indé vous le diront : on est clairement dans le travail d’artisan passionné. Parce que derrière les quelques noms aussi ronflants qu’excellents, on trouve une tripatouillée d’artistes destinés à percer ou juste incroyablement cools. Une vraie programmation de défricheurs. Bref, direction le Dorset, dans le sud du pays, pour un festival qui a déjà 10 ans, mais qui a toujours conservé une dimension humaine et gérable – 11.000 personnes environ.

Je veux plus d’infos ! endoftheroadfestival.com

Deep in the Woods (BE)

Quand ? Du 4 a 6 septembre 2015
Où ? Dans les bois de Heer, petite commune de la province de Namur. On est à un jet de pierre de Liège et à une grosse heure de Bruxelles. Pour rallier les lieux à partir de Paris, comptez 370 km.

Y’avait qui l’année dernière ? Pink Mountaintops, BRNS, Madensuyu, Sinkane, Marissa Nadler, Chad Vangaalen, Mountain Bike, Cousins, etc.

Y’a qui cette année ? L’affiche n’a pas encore été dévoilée.

Pourquoi c’est bien ? Parce qu’à des centaines de kilomètres à la ronde, c’est le seul festival qui donne vraiment l’impression de se foutre du profit et de ne penser qu’à la qualité de l’expérience offerte au festivalier, prêt à vivre quelque chose de vraiment différent. Un festival à la cool qui montre qu’il est possible d’exister en marge des habituelles grandes messes et que surtout, il y a une véritable demande pour ce genre de trucs. En effet, le sold out est désormais la règle à DITW. Et on comprend pourquoi ! Horaires qui ne poussent pas à la surconsommation, possibilité de baby-sitting et de logement « sous du dur », dimension humaine (700 personnes l’année dernière), activités en marge (tai-chi, promenades, etc.) et plein d’autres choses encore. OK, le truc est un peu un repère de trentenaires bobos mais franchement, qu’est-ce qu’on y est bien dans cette espèce de camp de vacances pour adultes, où tu as la larme à l'œil en partant en te disant que tu vas devoir attendre un an avant d'y retourner.

Je veux plus d’infos ! deepinthewoods.be

Le Guess Who (NL)

Quand ? Du 19 au 22 novembre 2015

Où ? Utrecht, un peu partout dans la ville et notamment à l’espace Tivoli. A 470 km de Paris, A 178 km de Bruxelles.

Y’avait qui l’année dernière ? Autechre, Swans, St. Vincent Wire, Silver Apples, Ben Frost, William Basinski, Raime, Tim Hecker, Steve Hauschildt, Emptyset, O'Malley. Bonnie "Prince" Billy, Dr. John & The Nite Trippers, Einstürzende Neubauten, Selda feat. Boom Pam, tUnE-yArDs, Binkbeats, Cloud Nothings, Perfume Genius, Mac DeMarco, Suuns & Jerusalem In My Heart, Sharon Van Etten, Ought, Greylag, Owen Pallett, Iceage, The Vaselines, Rodion G.A., Parquet Courts, Hauschka, Viet Cong, Ogoya Nengo & The Dodo's Women's, ou encore la collab' Savages/Bo Ningen.

Y’a qui cette année ? Personne pour le moment, normal vu la date du festival.

Pourquoi c’est bien ? Parce que le Guess Who est la parfaite combinaison entre l’événementiel à la hollandaise (comprenez là une organisation au top de l’efficacité et un vrai budget au service du festivalier) et une programmation rock/musiques électroniques intransigeante. Niveaux logistique, le festival s’étale sur plusieurs lieux atypiques de la ville, à commencer par l’énorme centre culturel Tivoli, sorte de gigantesque cube de verre sur quatre étages au design affolant qui offre des salles de concert à l’acoustique exceptionnelle. Rajoutez un cadre exceptionnel – Utrecht possédant le charme d’Amsterdam dans une version mini – et un prix qui défie toute concurrence (30 à 35 euros par jour), et vous obtenez très logiquement une petite bombe de festival à tester absolument.

Je veux plus d'infos! leguesswho.nl

Sonic City (BE)

Quand ? Novembre 2015 (dates inconnues à ce stade)
Où ? A De Kreun, salle de concert de Courtrai. A 250 km de Paris, et à 90 km de Bruxelles.

Y’avait qui l’année dernière ? La programmation de l’événement avait été confiée à James Holden, qui avait notamment convié Gold Panda, Nathan Fake, Neneh Cherry, Dean Blunt, Pional, Silver Apples, Vessel ou Luke Abbott.

Y’a qui cette année ? On ne sait pas encore qui sera « curateur » en 2015 mais on est confiant.

Pourquoi c’est bien ? Parce que chaque année, les organisateurs du Sonic City ont le bon goût d’abandonner les rennes de la programmation à des gens dont les goûts et l’exigence ne peuvent être remis en question. En effet, quand on sait que ces dernières années, les affiches ont été élaborées par des gens comme James Holden, SUUNS, Beak> ou les LIARS, on a la conviction d’être à chaque fois entre de bonnes mains. Ajoutez à cela une salle à dimension humaine et un public curieux de nature et vous obtenez un final magnifique à la saison des festivals.

Je veux plus d’infos ! www.soniccity.